Afficher le menu Masquer le menu

« Mozart est partout. Il domine tout. Parce que Mozart, c’est l‘émotion, l’intelligence, le bonheur, la tristesse de la condition humaine. » Harold Robbins Landon

Dans le cadre de la célébration du 250e anniversaire de la naissance de Mozart, La Poste émettra le 18 juin 2006 un bloc de six timbres-poste sur les opéras de Mozart. Déjà en 1955, l’association française des Amis de Mozart souhaitait un timbre-poste pour le bicentenaire de la naissance du compositeur. L’administration des postes répond alors négativement car il n’était pas de coutume d’émettre des timbres à l’effigie de personnalités étrangères. Pourtant, en 1956, et pour la première fois, l’émission d’une série de six timbres consacrée à des célébrités étrangères ayant participé à la vie française est décidée : Pétrarque, Lulli, Rousseau, Franklin, Chopin, Van Gogh. Enfin, une seconde série consacrée aux grands hommes d’autres pays qui ont contribué avec éclat à la formation de la civilisation européenne moderne, issue du grand mouvement de la Renaissance, paraît en 1957. Y figurent : Copernic, Michel-Ange, Cervantès, Rembrandt, Newton, Goethe et Mozart. Mozart, né à Salzbourg, Autriche, en 1756 est un enfant prodige et compose dès l’âge de cinq ans. Il meurt dans le dénuement à l’âge de 35 ans, mais laisse une oeuvre considérable de musique de chambre, d’opéras, de symphonies, soit plus de 800 partitions.

En 1991, pour le bicentenaire de sa mort, de nombreux offices postaux lui consacrent une émission commémorative. La France choisit un jeune artiste contemporain, Philippe Favier, pour illustrer l’universalité de Mozart. La mise en vente du timbre est aussi inédite, car elle s’effectue dans les seize villes étapes du « train Mozart » organisé par France Rail sous l’égide du ministère de la culture.

1- Mozart, maquette du timbre-poste dessinée par André Spitz, 1957

En 1957, l’administration des postes décide d’émettre une série de sept timbres-poste consacrée à des célébrités étrangères, qui par leur génie et l’universalité de leur oeuvre appartiennent à l’humanité toute entière. Parmi eux figure Mozart. Ce timbre-poste est dessiné par André Spitz. D’une facture classique, le dessin de Spitz montre le compositeur de profil. Gravé en taille-douce par Raoul Serres, ce timbre à 25 F correspond à l’affranchissement d’une lettre simple à destination de la Tunisie et du Maroc. 2,7 millions d’exemplaires sont imprimés.

JPEG - 184.8 ko
Mozart
Maquette du timbre-poste dessinée par André Spitz, 1957, (Inv. 9363)

2 – Mozart, essai du timbre-poste en taille-douce, 1991

Pour l’année Mozart en 1991, un timbre-poste dessiné par Philippe Favier est réalisé. Il exprime l’universalité, la jeunesse, la vivacité, la profondeur de la musique de Mozart. Après plusieurs essais infructueux du timbre réalisés en taille-douce et en accord avec l’artiste, il est décidé d’imprimer les timbres-poste en héliogravure. Le format est carré 36 x 36 mm. La mise en page est conçue par Charles Bridoux. Ce timbre-poste a été vendu à 9,76 millions d’exemplaires.

JPEG - 234.1 ko
Mozart
Dessin original de Philippe Favier, 1991 (Inv. MP AT 992.1195)  ADAGP / P. Favier
JPEG - 156 ko
Mozart
Essai du timbre-poste en taille-douce, 1991 Dessin de Philippe Favier, mise en page de Charles Bridoux (Réf 2295 Yv.)
JPEG - 429.6 ko
Mozart
Timbre-poste de référence (n° Yv 2695)

3 – Mozart, bon à tirer du timbre-poste de Polynésie française, 1991

La Polynésie française émet également un timbre-poste pour commémorer le bicentenaire de la mort de Mozart. Le timbre est dessiné par Coggia et gravé en taille douce par Claude Jumelet. Le bon à tirer du timbre est signé le 7 juin 1991 sur une feuille gommée et non dentelée, imprimée en taille-douce six couleurs. Les feuilles sont composées de dix timbres avec une vignette centrale sans valeur faciale représentant la signature de Mozart. La figurine est émise le 28 août 1991.

JPEG - 115.2 ko
Bon à tirer du timbre-poste de Polynésie française, 1991
( Inv. 1992.131.1) Dessin de Coggia et gravure de Claude Jumelet

4 – Mozart, essai de couleurs du timbre-poste de Wallis et Futuna, 1991

La Poste de Wallis et Futuna émet un timbre à l’occasion du bicentenaire de la mort du compositeur Mozart. Ce timbre est réalisé en taille-douce par l’artiste alsacien Eugène Lacaque. Le 10 avril 1991, un essai est réalisé sur la presse taille-douce trois couleurs n° 11 sur feuille gommée et non dentelée. L’essai de couleurs permet au décideur de choisir les couleurs définitives du timbre-poste avant le tirage. La figurine est émise le 23 septembre 1991.

JPEG - 119 ko
Mozart
Essai de couleurs du timbre-poste de Wallis et Futuna, 1991, (Inv. 1991.47.1) Dessin et gravure d’Eugène Lacaque