Afficher le menu Masquer le menu

Un timbre dessiné et gravé par André Lavergne pour les 50 ans de l’Ordre national du Mérite

L’Ordre national du Mérite a été institué il y cinquante ans. La Poste émet pour l’occasion un timbre qui rend en particulier hommage au grade de Chevalier.

Malgré sa notoriété et son prestige, l’Ordre national du Mérite n’arrive qu’en quatrième position dans l’ordre protocolaire de port des principales décorations françaises. Derrière l’Ordre de la Légion d’honneur, celui de la Libération et la Médaille militaire. Institué le 3 décembre 1963 par le général de Gaulle, l’Ordre national du Mérite récompense les mérites « distingués », militaires (d’active et de réserve) ou civils, rendus à la nation française.

Un nouvel Ordre qui vient alors remplacer une quinzaine d’ordres ministériels et coloniaux (dont celui du Mérite postal). Et dont la création revalorise l’Ordre national de la Légion d’honneur, créé par Napoléon Bonaparte en 1802 pour récompenser les mérites cette fois « éminents ». L’Ordre national du Mérite comprend trois grades (Chevalier, Officier et Commandeur) et deux dignités (Grand officier et Grand-Croix).

Le décret de création de l’Ordre national du Mérite présente la particularité notable de porter la signature de trois présidents de la République française. Il est en effet signé du président Charles de Gaulle, de Georges Pompidou, alors Premier ministre et de Valéry Giscard d’Estaing, ministre des Finances de l’époque.

La conception de l’insigne fut confiée à Max Leognany, un graveur de l’Administration des Monnaies et Médailles. Celui-ci est constitué d’une étoile à six branches doubles émaillée bleu. Et est surmonté d’une bélière (anneau de suspension) formée de feuilles de chênes entrecroisées.

Pour le cinquantième anniversaire de l’institution de l’Ordre national du Mérite, La Poste vient d’émettre un timbre, dessiné et gravé par André Lavergne, dont le visuel reprend la médaille du grade de Chevalier. (RP)

Recevez les billets du blog par courriel :