Afficher le menu Masquer le menu

Très belle année 2015… avec le Musée de La Poste

La rénovation programmée de ses bâtiments n’a pas empêché le Musée de La Poste de rester tout au long de l’année qui s’achève continuellement présent auprès de ses publics. Aucune de ses activités n’a ainsi été interrompue en 2014. Et aucune ne le sera en 2015…

Ce n’est pas parce que son bâtiment du boulevard de Vaugirard ne reçoit plus de public – le temps de sa rénovation – que le Musée de La Poste a cessé ses activités en 2014. Et qu’il y renoncera en 2015. L’année qui se termine a vu le musée proposer autant d’offres culturelles (y compris nouvelles) qu’à l’accoutumée. Seule différence, toutes ont été déclinées hors les murs.

A la fois autour du Chemin du Montparnasse, situé dans le XVe arrondissement de Paris à deux encablures du siège « historique » du musée, mais aussi partout en région parisienne et en province. Les animations à destination des scolaires et des autres publics se sont ainsi déroulées à l’Espace Krajcberg – et elles continueront de l’être jusqu’en juin 2015 -, installé Chemin du Montparnasse, et dans les établissements scolaires demandeurs.

D’autres, comme le récital pour les seniors « La Poste à travers chants » (photo ci-contre), se tiennent régulièrement aux quatre coins de l’Ile-de-France. Des présentations historiques itinérantes – fac-similés d’objets des collections ou panneaux – ont également sillonné la France toute l’année écoulée (souvent accompagnées de conférences données par les historiens du musée).

JPEG - 5 ko
Plusieurs performances ont accompagné l’exposition « L’art fait ventre ».

Et trois expositions – « La tête dans les nuages », « L’art fait ventre », « Ex-voto d’artistes contemporains » -, accueillies au Musée du Montparnasse (lui-aussi localisé au Chemin du même nom), ont prolongé les grands rendez-vous artistiques organisés depuis des années par le musée dans sa Galerie du Messager.

2015 poursuivra sur cette lancée. Animations, présentations, expositions… Concernant ces dernières, le musée s’attachera plus particulièrement à promouvoir ses collections. Deux expositions qui s’ouvriront au printemps conçues en partenariat vont dans ce sens : Mémoires Gravées, qui sera proposée à partir de la mi-mars au Musée Leclerc-Jean Moulin, et Archi Timbrée, lancée en avril à la Cité de l’Architecture…

En attendant, très belle année 2015 à tous. Et rendez-vous très vite à l’occasion des différents événements concoctés par le musée.

Rodolphe Pays

Recevez les billets du blog par courriel :