Afficher le menu Masquer le menu

Street art : une œuvre de Wenc tout l’automne devant le Musée de La Poste

JPEG - 70.5 ko
La fresque que Wenc termine cette semaine sera présente tout l’automne sur la palissade du chantier de rénovation du Musée de La Poste.

Le projet Ralentir Street art se poursuit.

Après Katre, SP 38, Lenz, Kashink, Jace, Gaté Mao, SONAC Sophie photographe, Tarek Benaoum et Ardif, c’est au tour de Wenc d’investir la palissade du chantier de rénovation du Musée de La Poste.

D’une palissade l’autre. Aux têtes dédoublées d’animaux sauvages et domestiques d’Ardif succèdent désormais les jungles habitées d’hommes silhouettes de Wenc.

Huit autres avaient précédé. Pas moins réussies, surprenantes, provocatrices, énigmatiques…

Les fresques des street artistes recouvrant la palissade du chantier de rénovation du Musée de La Poste depuis deux ans et demi se suivent à rythme régulier, ne se ressemblent pas… et sont à chaque fois bien accueillies des habitants et des passants du quartier Montparnasse.

JPEG - 49.5 ko
Et au milieu des jungles de l’artiste, une boîte aux lettres…

Celle que Wenc est en passe d’achever ne fera pas exception. Le jeune artiste s’emploie depuis deux jours à réaliser une œuvre remarquable, où le bleu – sa couleur fétiche – dominera.

On y retrouvera les thèmes chers à ce tout récent diplômé en architecture qui a cependant décidé de se consacrer désormais entièrement à l’art : les univers envahissant, les hommes qui s’y meuvent, les interrogations que cela amène…

Wenc termine sa fresque. Il en parlera et évoquera aussi son travail et ses projets dans une interview à venir d’ici quelques jours.

En attendant, on peut déjà passer devant le Musée de La Poste, au 34 boulevard de Vaugirard, Paris 15e

Rodolphe Pays

En savoir plus sur Wenc

Recevez les billets du blog par courriel :