Afficher le menu Masquer le menu

Street art : Kashink s’affiche sur la palissade du Musée de La Poste

Street art suite : le Musée de La Poste poursuit sa série consacrée aux plasticiens de la rue.

C’est une œuvre de Kashink qui recouvre jusqu’au 8 février la palissade du chantier de rénovation du musée.

Depuis le printemps, la palissade du chantier de rénovation du musée de La Poste est confiée à des street artistes. Après celles de trois créateurs masculins, Katre, SP38 et Lenz, c’est l’œuvre d’une street artiste qui s’y affiche désormais.

Si Kashink est une des rares filles très actives dans le mouvement street art/graffiti, son travail sur les murs parisiens et dans nombre de galeries est aujourd’hui largement reconnu.

Y compris au-delà des frontières. Elle est en effet de plus en plus sollicitée à l’étranger – elle revient tout juste des États-Unis – pour y être exposée.

Thèmes de prédilection de cette artiste revendiquant une peinture engagée : l’égalité des droits homme/femme, l’homosexualité, la religion…

Interview à venir…

Rodolphe Pays

Série « Ralentir Street art » : une œuvre de Kashink sur la palissade du chantier de rénovation du Musée de La Poste, jusqu’au 8 février.

Recevez les billets du blog par courriel :