Afficher le menu Masquer le menu

Soutien du Musée de La Poste aux jeunes du Service militaire volontaire

Le Musée de La Poste vient d’apporter sa contribution à la formation de jeunes gens engagés dans la démarche de Service militaire volontaire.

En présentant une exposition et en donnant une conférence sur le thème de la Poste pendant la Première Guerre mondiale à une vingtaine de stagiaires candidats postiers.

Institué en 2015, le Service militaire volontaire (SMV) propose à des jeunes en difficulté de 18 à 25 ans un parcours favorisant l’accès à l’emploi.

Formation militaire, remise à niveau scolaire, passage du permis de conduire et stage professionnel à l’appui.

Si ce programme permet d’intégrer l’armée, il vise aussi à aider les jeunes à exercer des activités dans différentes entreprises. Dont La Poste.

JPEG - 3.5 ko
Historien, longtemps collaborateur du Musée de La Poste, Pascal Roman a donné mi-mai une conférence à l’intention d’une vingtaine de jeunes intégrés au SMV.

Une vingtaine d’entre eux suit ainsi actuellement un cursus préparant aux métiers de facteur et d’agent de centres de traitement du courrier et des colis.

La démarche est aussi appuyée par le Musée de La Poste. Pascal Roman, un des historiens du musée, s’est rendu mi-mai à la caserne de Brétigny-sur-Orge (Essonne), un des centres de formation du SMV, pour donner devant ces possibles futurs jeunes postiers une conférence sur le rôle de la Poste durant la Première Guerre mondiale.

Dans le cadre de cette initiative, une exposition itinérante du musée sur le même thème a également été présentée.

Cette participation du musée mettait notamment en avant des valeurs de service, de solidarité, d’effort fournis par les postiers pour soutenir les combattants et leurs familles. Autant de valeurs véhiculées aujourd’hui par le Service militaire volontaire…

Rodolphe Pays

Une formation de 6 à 12 mois

Lancé il y trois ans, le Service militaire volontaire s’adresse jeunes de 18 à 25 ans en échec scolaire et professionnel. Ce dispositif propose un parcours d’insertion vers l’emploi de 6 à 12 mois au sein d’unités militaires spécifiques.

Une durée variable qui permet d’offrir à ces jeunes volontaires un parcours individualisé intégrant un programme de formation à la vie en collectivité (destiné à s’approprier le « vivre ensemble », la citoyenneté, la solidarité, le goût de l’effort… ) et de formation professionnelle (remise à niveau scolaire, apprentissage, stages, passage du permis de conduire… ).

En savoir plus

Recevez les billets du blog par courriel :