Afficher le menu Masquer le menu

Société des Amis du Musée de La Poste : quand des timbres racontent l’Histoire du Cameroun…

Quelques-unes des étapes de l’Histoire du Cameroun depuis près de 150 ans… C’est ce que retrace, timbres et documents postaux à l’appui, un article publié dans la nouvelle édition de Relais, la revue de la Société des Amis du Musée de La Poste (SAMP).

Il y a d’abord les timbres de la poste Allemande. De la fin du XIXe siècle, lorsque le Reich avait fait du Cameroun – « pour protéger ses intérêts » – un protectorat. Avec le cachet « Kamerun », ceux communs à plusieurs colonies allemandes où figure le « yacht des Hohenzollern »…

Et puis ceux émis à l’occasion de la défaite allemande lors de la Grande Guerre, frappés du tampon « Corps expéditionnaire franco-anglais – Cameroun ».

Les mandats-poste aussi. Ceux de l’Etat sous tutelle du Cameroun, de l’Etat du Cameroun, de la République du Cameroun, de la République fédérale du Cameroun, de la République fédérale du Cameroun-Federal Republic of Cameroon, de la République unie du Cameroun…

Autant de timbres et de formulaires postaux qui rappellent plus d’un siècle de l’Histoire de ce pays, voisin du Nigéria à l‘ouest et de la République centrafricaine à l’est. Portugais, Néerlandais, Allemands avaient depuis longtemps débarqué dans cette région d’Afrique. Pour y commercer. La traite négrière, l’occidentale et l’orientale, y a aussi été pratiquée.

Pour maintenir et développer leur présence au Cameroun, c’est en 1884 que l’Allemagne décide d’en faire un protectorat. Une domination qui cessera après sa défaite à l’issue de la Première Guerre mondiale.

La Société des Nations (future ONU) décide alors de placer le Cameroun sous tutelle du Royaume-Uni et de la France. Les Britanniques occupant l’ouest du pays et les Français l’est.

L’indépendance la zone administrée par la France interviendra en 1960 (et celle de la zone anglaise l’année suivante). Et c’est depuis lors la poste du Cameroun qui marque via ses timbres les étapes de l’Histoire du pays…

Rodolphe Pays

Tout le sommaire de « Relais », la revue trimestrielle de la Société des Amis du Musée de La Poste (SAMP) sur http://samp.unblog.fr.

Pour prendre contact avec l’association :

SAMP, 34 bd de Vaugirard, 75731 PARIS CEDEX 15.

24 millions d’habitants

Avant la colonisation, diverses formes d’organisations sociales existaient dans ce qui forme aujourd’hui le Cameroun : royaumes (Bamoun, Adamaoua, Garoua… ), ethnies nomades…

Le pays compte aujourd’hui environ 24 millions d’habitants (plus de 2 millions d’entre eux vivent à Yaoundé, la capitale).

Le Cameroun est membre de l’Organisation internationale de la francophonie et du Commonwealth.

Recevez les billets du blog par courriel :