Afficher le menu Masquer le menu

Saint-Martin-d’Abbat : des boîtes aux lettres qui sont aussi des œuvres d’art populaire

Dans un village du Loiret, plus de 200 boîtes aux lettres construites et décorées par les habitants sont visitées chaque fin de semaine par des touristes venus de partout en France, voire même de l’étranger. Aperçu du spectacle…

C’est de l’art postal… et aussi un peu une manière de street art. Ou d’art brut. De l’art populaire plus simplement. Des centaines de boîtes aux lettres individuelles plus inventives, originales, et drôles les unes que les autres.

Autant d’objets créés en famille, entre amis, qui racontent un peu de la vie de leurs auteurs : accordéon, scène de chasse, pompe à essence, maquette de station de ski, téléphone public…

Cette exposition permanente à ciel ouvert se tient et se visite – à pied, en vélo… – depuis une vingtaine d’années à Saint-Martin-d’Abbat, un village du Loiret situé près d’Orléans.

Un projet original, quasi unique en France, qui contribue désormais largement à la notoriété de la petite commune.

Son initiateur, Michel Lafeuille, parisien installé de longue date sur place, rappelle dans quel contexte il a lancé l’idée : « Saint-Martin-d’Abbat est un lieu calme, agréable, mais sans vraie singularité, sans réelle spécificité, j’ai pensé à l’époque que cette idée de boîtes aux lettres personnalisées pouvait à la fois créer une dimension esthétique et renforcer les liens, l’entraide entre les habitants. »

Succès garanti, sur 600 foyers, la commune compte plus de 200 boîtes aux lettres « customisées »…

La dynamique ne se ralentit pas, lorsque certaines vieillissent, d’autres prennent le relais, renouvellent le « parc ».

Partenaire de l’association à l’origine du projet, le Musée de La Poste – qui avait en 2011 consacré une exposition et un film au village et à ses boîtes – apporte son soutien aux animations proposées sur place tous les dimanches de juillet et août.

Rodolphe Pays

En savoir plus

Recevez les billets du blog par courriel :