Afficher le menu Masquer le menu

Rancillac : d’une expo l’autre

JPEG - 43.9 ko
L’inauguration de l’exposition « Les années Pop » s’est déroulée samedi 17 juin. De gauche à droite : Didier Gallot (maire des Sables d’Olonne), Bernard Rancillac et Gaëlle Rageot-Deshayes, directrice du Musée de l’Abbaye Sainte-Croix (85).

L’expo « Rancillac » qui vient de s’ouvrir aux Sables d’Olonne prolonge la rétrospective consacrée à l’artiste que le Musée de La Poste a proposée à Paris jusqu’au début juin.

Un nouvel accrochage qui s’attache au travail mené par le peintre dans les années 1960.

Si l’exposition que le Musée de La Poste a consacré de février à juin à Bernard Rancillac retraçait plus de cinquante années de la production du peintre, celle qui vient de s’ouvrir en Vendée montre son activité dans les années 1960 et au début des années 1970.

Après avoir composé un temps des œuvres abstraites et sombres, Bernard Rancillac, tout comme plusieurs autres jeunes artistes de sa génération, s’est vite libéré du carcan culturel officiel de l’époque.

Le musée de l’abbaye Sainte-Croix, aux Sables d’Olonne (Vendée), a ainsi choisi de montrer comment Rancillac a accompagné l’effervescence politique, sociale et libératrice qui s’est alors manifestée partout dans le monde.

Toutes ces années, le peintre a réintroduit le sujet et puisé son inspiration – et manifesté son engagement – dans l’actualité, la société de consommation.

En revisitant les médias et la culture populaire d’alors, ses magazines, ses bandes dessinées, son cinéma, ses romans-photos…

Innovation, provocation, accessibilité à tous de ses « messages »… : l’artiste fait fureur (la suscite aussi parfois), s’emporte, dénonce…

Une belle manière de se plonger ou se replonger dans l’atmosphère de ces années toujours attractives un demi-siècle plus tard.

Rodolphe Pays

(photos Thierry Debonnaire)

« Les années Pop » , une exposition consacrée à Bernard Rancillac, jusqu’au 24 septembre, au musée de l’Abbaye Sainte-Croix (organisée en collaboration avec le Musée de La Poste), Les Sables d’Olonne (85).

En savoir plus

Recevez les billets du blog par courriel :