Afficher le menu Masquer le menu

Pour la natalité

La propagande nataliste

En 1939, alors que débute la deuxième Guerre mondiale, la France émet ces timbres, pour soutenir les campagnes natalistes lancées depuis le début du siècle.

En cette fin de 19e siècle, le nombre d’hommes engagés dans les conflits augmente considérablement. La défaite de 1870 contre les Allemands est souvent attribuée à la supériorité numérique de ces derniers. Les changements de régime politique ont fait évoluer les mentalités : là où un roi ou un empereur était l’image d’un pays à lui seul, désormais, le peuple est le représentant de la nation. La peur de l’infériorité numérique est réelle et détail qui n’en est pas un : en 1896, en France, pour la première fois, les décès dépassent les naissances...

Timbre mis en vente en 1939

Dessiné par André Spitz

Gravé par Émile Feltesse (pour le 440) par Jules Piel (pour le 441)