Afficher le menu Masquer le menu

Musée de La Poste : Chaissac, Dubuffet, Chereau, c’est maintenant... et les réjouissances célestes et terrestres, c’est bientôt

Les deux expositions actuelles du Musée de La Poste s’achèvent samedi prochain. Chaissac, Dubuffet et Antoine Chereau tireront alors leur révérence… Mais déjà d’autres accrochages pointent à l’horizon.

Désormais, la procrastination n’est plus de mise. Tous ceux qui veulent voir ou revoir les tableaux de Gaston Chaissac et Jean Dubuffet, et les dessins de presse d’Antoine Chereau, n’ont plus que deux jours. Pas un de plus. Inaugurées en juin dernier, les deux expositions consacrées par le Musée de La Poste à ces artistes ferment en effet leurs portes samedi soir.

Mais déjà d’autres accrochages du musée se profilent. Ils seront cette fois proposés hors les murs (le Musée de La Poste s’apprête en effet à démarrer un important programme de rénovation de ses espaces intérieurs). C’est dans le cadre du Musée du Montparnasse, à deux pas de celui de La Poste, qu’ils se dérouleront. Dès février, une exposition intitulée « La tête dans les nuages » racontera l’histoire des cirrus, stratus et autres cumulus. A travers des classifications scientifiques, de la littérature, de la peinture, de la sculpture…

Et en juin, autre exposition, dédiée elle à l’art et la nourriture. Au titre prometteur, « L’art fait ventre ». Une soixantaine d’œuvres, des vidéos, des « performances »… En attendant ces futures réjouissances célestes et terrestres, Chaissac, Dubuffet, Chereau, c’est jusqu’à samedi au Musée de La Poste. (RP)

Recevez les billets du blog par courriel :