Afficher le menu Masquer le menu

La Poste célèbre le centième anniversaire de l’attribution du Prix Nobel de chimie du 10 décembre 1911 à Marie Sklodowska Curie en émettant une figurine à son effigie le 28 janvier 2011. A cette occasion, L’Adresse Musée de La Poste présente, à travers des oeuvres philatéliques rares, quelques émissions de timbres des années 1938 et 1967 à l’effigie de Pierre et Marie Curie.

JPEG - 104.8 ko
Année internationale de la chimie
Dessin et gravure de Martin Mörck Document philatélique officiel (Inv. 2011.19.1)

1 - Marie Curie, Maquette et épreuve d’artiste du timbre-poste, dessin et gravure de Jean Pheulpin, 1967

JPEG - 324.8 ko
Timbre-poste Marie Curie
Dessin et gravure de Jean Pheulpin (Réf n° Yv. 1533)

En 1967, la France et de nombreux autres pays ont commémoré la naissance de Marie Curie, physicienne et chimiste dont le nom reste lié à la découverte du radium. Maria Skłodowska qui deviendra Marie Curie, naît à Varsovie le 7 novembre 1867. À l’époque, la Pologne est sous la domination russe et les jeunes filles ont peu de chance de poursuivre des études supérieures. Marie rejoint sa soeur, Bronia, à Paris, en 1891 et suit les cours de physique et de mathématiques à la Sorbonne. Elle y obtient une licence en ces disciplines et commence une carrière de chercheur.

2 - Pierre et Marie Curie découvrent le radium, novembre 1898, Maquette du timbre-poste, dessin de Joseph de la Nézière, 1938

JPEG - 401.1 ko
Timbre-poste Pierre et Marie Curie découvrent le radium
(N° Yv. 402)

En 1894, Marie Sklodowska rencontre Pierre Curie, chercheur comme elle, qui développe des recherches sur piézoélectricité. Les travaux de Pierre Curie (1859-1906) aideront plus tard à la découverte de la radioactivité. Le 26 juillet 1895, le mariage de Pierre et Maria Sklodowska est célébré à Sceaux (Hauts-de-Seine) et le couple s’installe à Paris. En 1896, un autre physicien, Henri Becquerel découvre le rayonnement uranique et ses expériences sont l’amorce de la connaissance de la radioactivité.

La demande d’émission de ce timbre-poste surtaxé, pour le 40e anniversaire de la découverte du radium, est faite par le sénateur et ancien ministre Justin Godart, au nom de l’Union internationale contre le cancer, et à l’occasion de la Semaine internationale organisée à l’automne 1938.

3 - Pierre et Marie Curie découvrent le radium, novembre 1898, essais de couleurs du timbre-poste

En 1894, Marie Sklodowska rencontre Pierre Curie, chercheur comme elle, qui développe des recherches sur piézoélectricité. Les travaux de Pierre Curie (1859-1906) aideront plus tard à la découverte de la radioactivité. Le 26 juillet 1895, le mariage de Pierre et Maria Sklodowska est célébré à Sceaux (Hauts-de-Seine) et le couple s’installe à Paris.

JPEG - 6.5 ko
Essai de couleur du timbre-poste Pierre et Marie Curie découvrent le radium
dessin de Joseph de la Nézière, gravure de Jules Piel, 1938 (Inv. Yv 402.1, Yv 402.2 et 2011.0.24, cote Yv. 402)

En 1896, un autre physicien, Henri Becquerel découvre le rayonnement uranique et ses expériences sont l’amorce de la connaissance de la radioactivité.

La demande d’émission de ce timbre-poste surtaxé, pour le 40e anniversaire de la découverte du radium, est faite par le sénateur et ancien ministre Justin Godart, au nom de l’Union internationale contre le cancer, et à l’occasion de la Semaine internationale organisée à l’automne 1938. La figurine, gravée en taille-douce par Jules Piel, est émise non seulement en France et Monaco, mais aussi dans toutes les colonies françaises.

4 - Année internationale de chimie, épreuve d’état du timbre-poste. Dessin et gravure de Martin Mörck, 2011

Poursuivant leurs recherches, Pierre et Marie Curie notent que la pechblende, minéral uranique, émet davantage de rayonnements que son contenu en uranium permet d’en attendre.

JPEG - 7.8 ko
Epreuve d’état du timbre-poste Anné internationale de la chimie
dessinée et gravée par Martin Mörck, 2011 (Inv. 2011.51.1)

Ils isolent ainsi le polonium et le radium et ils ouvrent la voie à des applications importantes du traitement du cancer.

Pierre Curie meurt accidentellement en 1906. Marie poursuit leurs travaux. Elle se voit attribuer le prix Nobel de chimie en 1911. Pierre et Marie Curie ont deux filles. Ève fait une brillante carrière de journaliste et de diplomate. L’aînée, Irène, travaille avec sa mère et avec son mari, Frédéric Joliot-Curie, et obtient le prix Nobel de chimie en 1935 pour la découverte de la radioactivité artificielle.

Marie Curie meurt le 4 juillet 1934, victime des radiations auxquelles elle a été exposée. Elle est inhumée à Sceaux, sa ville d’adoption et ses cendres sont transférées, avec celles de son mari, au Panthéon le 20 avril 1995.

Le timbre-poste émis le 27 janvier 2011 célèbre le second prix Nobel (chimie) obtenu par Marie Curie en 1911, année à laquelle elle devient la première femme ayant reçu deux prix Nobel.