Afficher le menu Masquer le menu

A l’occasion de l’exposition « Louis Yvert » conçue, organisée par ses descendants Benoît Gervais et Christophe Yvert et présentée en septembre 2011 dans la salle 12 de L’Adresse Musée de La Poste, le cabinet des trésors est consacré au fondateur du Groupe Yvert dont le catalogue « Yvert et Tellier » est une des quatre références internationales de catalogues de timbres-poste.

JPEG - 14.1 ko
Louis Yvert
JPEG - 11.2 ko
Louis Yvert
timbre-poste provenant du blocfeuillet « Bourse aux timbres » émis en 2010


1 – Louis Yvert, maquette du timbre-poste dessinée par Yves Beaujard, 2010

En 1995, Benoît Gervais, président de la société Yvert et Tellier et Christophe Yvert, son directeur, sollicitent l’émission d’un timbre-poste à l’effigie de Louis Yvert, leur arrière grand-père, pour le centenaire du catalogue de cotation de timbres-poste « Yvert et Tellier », mais sans succès… La demande officielle du Président du Club philatélique de l’Elysée, envoyée quelques années plus tard, est finalement acceptée et inscrite au programme philatélique 2010. Cette année-là, La Poste choisit de rendre hommage à cinq grands philatélistes contemporains en émettant le 17 mai 2010 un bloc de 5 timbres-poste à l’occasion du « 150e anniversaire de la Bourse aux timbres ».

JPEG - 752.2 ko
Maquette du timbre-poste Louis Yvert
dessinée par Yves Beaujard Crayon et crayons de couleurs sur papier (Inv.2011.98.1)

Louis Yvert (1866-1950), maître imprimeur et éditeur philatélique à Amiens, - dont le grand-père, Eugène Yvert, littérateur, journaliste, fonde en 1830, la « Gazette de Picardie », - s’associe, en 1889, avec Théodule Tellier (1856-1922) pour créer la firme « Yvert et Tellier » et fonder la revue « L’Echo de la Timbrologie », en 1895. Louis Yvert dirige ce journal de 1895 à 1930. Il fonde le catalogue Yvert et Tellier en 1896 qui devient très vite la base incontestée de toutes transactions et échanges entre collectionneurs. Le dessin d’Yves Beaujard s’inspire d’une photographie provenant des archives de la famille Yvert.

2 - Bon à tirer du timbre-poste « Louis Yvert », daté du 26 avril 2010, dessin et gravure d’Yves Beaujard, 2010

Le timbre-poste « Louis Yvert » fait partie d’un bloc-feuillet de cinq timbres émis pour le 150e anniversaire de la Bourse aux timbres. Il représente cinq grandes figures philatéliques mondiales : Franklin Delano Roosevelt (1882-1945), 32e président des Etats-Unis et philatéliste passionné, Arthur Maury (1844-1907), auteur de plusieurs ouvrages de référence de philatélie qui créa une société cotée en bourse, éditant des catalogues de cotation et de référencement de timbres-poste du monde entier ; l’industriel et philatéliste français Lucien Berthelot (1903-1985) est aussi mis à l’honneur. Ce dernier, membre de l’Académie de philatélie en 1949, est président de la Fédération des sociétés philatéliques françaises ; et enfin, Alberto Bolaffi (1874-1944), marchand italien et éditeur de catalogues de timbres en particulier.

JPEG - 254.7 ko
Bon à tirer du bloc-feuillet, 2010
Dessin et gravure Yves Beaujard (Inv.2011.66.12)

Plus connue sous le nom de Carré Marigny, la Bourse aux timbres est installée en 1860 dans les jardins du Palais-Royal puis, après interdiction, les philatélistes choisissent de passer la Seine et de se retrouver dans les jardins du Luxembourg. En 1887, un riche et généreux collectionneur décide de léguer le terrain du Carré Marigny à la ville de Paris à condition que celle-ci donne l’autorisation aux philatélistes et aux marchands de timbres de s’y installer en plein air. La ville accepte et depuis lors, le marché n’a pas changé d’emplacement.

3 - « L’Echo de la Timbrologie », 30 juin 1898, n° 132

JPEG - 423.7 ko
L’Echo de la Timbrologie
30 juin 1898, n° 132 © Coll. L’Adresse Musée de La Poste / La Poste

Henry Yvert, le père de Louis Yvert, rachète l’imprimerie à son père Eugène en 1870 et lance la revue royaliste « L’Echo de la Somme ». Agé à peine de 23 ans Théodule Tellier rentre à l’Imprimerie Yvert en 1879 en qualité de chef de départ. Après la mort, en 1855, d’Henry Yvert, sa veuve reprend les rênes de l’entreprise, s’associe au jeune Théodule Tellier avec lequel elle crée la firme « Yvert et Tellier ». Tellier est collectionneur de timbres-poste. Il devient l’imprimeur d’un petit bulletin appelé « L’Echo de la Timbrologie » rédigé par Edmond Frémy de Douai et dont le premier numéro voit le jour le 15 novembre 1887. « Yvert et Tellier » devient propriétaire du titre en 1895 à la demande d’Edmond Frémy en personne. Théodule Tellier communique à Louis Yvert le goût des timbres. Ce dernier abandonne finalement la rédaction de « L’Echo de la Somme » pour se consacrer entièrement à « L’Echo de la Timbrologie ». Autour de ce journal un noyau de fidèles se forme pressant la Société « Yvert et Tellier » d’éditer un album puis, un catalogue et d’entreprendre le négoce des timbres...

4 – Catalogues de tous les timbres-poste, timbres-fiscaux et entiers de France et des colonies françaises Yvert et Tellier, Amiens, 1898 et 1909

JPEG - 98.8 ko
Catalogue de timbres-poste Yvert et Tellier, 1898
JPEG - 327.7 ko
Catalogue de timbres-poste Yvert et Tellier, 1909

Louis Yvert et Théodule Tellier décident d’offrir aux philatélistes un outil exhaustif les guidant dans leurs recherches. Le premier « Catalogue de timbres Yvert et Tellier » sort des presses en novembre 1896 et rencontre un succès immédiat. 3000 timbres-poste sont reproduits en fac-similé, au moyen de blocs de buis très soigneusement gravés. Chacun d’entre eux est numéroté et décrit, soit au total 5 000 timbres du monde entier, répertoriés avec leur cote en neuf et oblitérés. En tout, 10 000 cotes dans un livre de 576 pages tiré à 8 000 exemplaires. Louis Yvert met parallèlement sur le marché, un album correspondant, suivant la même numérotation que celle portée sous chaque timbre-poste dans le catalogue.

JPEG - 376.5 ko
L’Imprimerie Yvert en 1903

Orientations bibliographiques :

« Yvert et Tellier, l’année Louis Yvert : un timbre, une exposition », Dossier de presse, 2010, 20p, sur www.yvert.com

Yvert et Tellier : 100 ans d’histoire, édition spéciale, Yvert et Tellier, 1995, 90 p

P.Rabier, Regard sur la presse philatélique française, DESS, Paris II, 1986, 2 vol.

L’Echo de la Timbrologie, périodique philatélique de 1887 à aujourd’hui. L’Adresse Musée de La Poste possède la collection complète reliée en plus de 100 volumes. Cote P 4° 19.

Sources consultables sur rendez-vous à la bibliothèque de l’Adresse Musée de La Poste.