Afficher le menu Masquer le menu

« Les Postes dans la Grande Guerre, le cas singulier des Ardennes » : une expo du Musée de La Poste présentée à Charleville-Mézières tout cet été

Charleville-Mézières accueille tout l’été une exposition du Musée de La Poste consacrée au rôle majeur joué par le courrier lors de la Première Guerre mondiale.

Canal Mazarin, nouveau musée Rimbaud… A Charleville-Mézières, les inaugurations se succèdent. Dernière en date, celle de l’exposition du Musée de La Poste accueillie à la Vitrine des Ardennes, l’agence de développement touristique du Conseil départemental. Un accrochage – labellisé Mission du centenaire – consacré au rôle joué par le courrier durant la guerre 14-18.

En une dizaine de panneaux, conçus à partir des archives du musée, il raconte les organisations des Postes civile et militaire mises en place pour acheminer et relever le courrier des soldats. Et aussi la mission des facteurs et vaguemestres, les postières dans la guerre, l’aide postale à la nation…

« Nous souhaitions également évoquer le cas singulier des Ardennes, seul département français occupé durant la guerre, précise Claire Hugerot, la responsable des expositions de La Vitrine des Ardennes, ainsi plusieurs panneaux informent des difficultés parfois insurmontables à recevoir ou expédier du courrier du département. »

JPEG - 44.8 ko
La centaine de documents prêtée par l’Amicale philatélique des Ardennes est exposée dans plusieurs vitrines.

L’Amicale philatélique locale a aussi apporté un concours précieux. En prêtant une centaine de documents/témoignages : cartes-lettres pour messages – censurés – délivrées par les allemands, enveloppes avec timbres et cachets allemands… « Envoyés de France, des plis parvenaient tout de même à rejoindre les Ardennes, indique Jean Coste, membre de l’Amicale philatélique, via le Ministère de l’Intérieur, la Croix-Rouge Suisse puis Allemande, et au final le circuit postal allemand. »

JPEG - 55.4 ko
La fresque des élèves de l’Ecole de la 2e chance (au centre de la photo) est inspirée du film de Laurent Véray « La cicatrice ».

Associés à l’exposition, des lycéens et collégiens présentent aussi leurs œuvres – tableaux, BD… -, dont certaines reprennent des extraits poignants de lettres de poilus. Tout aussi émouvante, la fresque inspirée du film de Laurent Véray La cicatrice réalisée par des élèves d’une Ecole de la deuxième chance. « Ces jeunes ont intégré le devoir de mémoire auquel l’exposition invite, apprécie Hugues Mahieu, conseiller départemental et directeur territorial de La Poste à l’initiative du partenariat avec l’Ecole, ce n’est pas la moindre des vertus de ce projet. »

Rodolphe Pays

« Les Postes dans la Grande Guerre, le cas singulier des Ardennes », jusqu’au 13 septembre, Vitrine des Ardennes, 24 place Ducale, Charleville-Mézières (08). Ouvert 7 jours sur 7, entrée libre.

Plus de 20 expositions disponibles

Femmes de La Poste, Vélo du Facteur, Timbres et Migrations… Conçues à partir des archives du Musée de La Poste, plus d’une vingtaine d’expositions – sous forme de kakémonos – est à la disposition des établissements postaux, collectivités, entreprises, institutions culturelles…

Contact : Christine Blandin (01 42 79 24 56 ou christine.blandin@laposte.fr).

Recevez les billets du blog par courriel :