Afficher le menu Masquer le menu

Les 10 étapes de la réalisation d’un timbre (volet 2)

JPEG - 19.3 ko
Timbre « Journée du timbre 1966 », dessiné et gravé par Pierre Béquet.

Une cinquantaine de timbres en moyenne voit le jour chaque année.

Après le choix officiel des émissions, viennent les étapes de réalisation – au nombre de dix – qui se succèdent jusqu’à ce que le timbre soit collé sur une enveloppe ou glissé dans un album…

Suite – et fin – de la revue de détail de chacune d’elles, illustrée sans retenue par le dessinateur Antoine Chereau.

Étape 6 : Les aspects administratifs et juridiques

Afin d’accompagner les artistes appelés a réaliser un timbre, les services de Phil@ poste réunissent des documents qui leur permettent de s’imprégner du thème abordé (les créateurs ont aussi toute latitude pour s’informer du sujet auprès de bibliothèques, sur internet… ).

Autre mission, menée par le service juridique de Phil@poste, établir les contrats avec les artistes, obtenir les accords des ayants droit…

JPEG - 64.6 ko
L’imprimerie de Phil@poste est installée depuis 1970 à Boulazac, en Dordogne.

Étape 7 : L’impression

L’ensemble des émissions philatéliques françaises est traité à l’imprimerie du groupe La Poste, un site de Phil@poste situé à Boulazac, près de Périgueux (Dordogne).

Une unité de production performante et très complète pouvant prendre en charge tous les types d’impression : taille-douce, offset, héliogravure, mixte et numérique.

L’imprimerie réalise également des documents officiels pour l’État français et diverses entreprises. Elle conçoit aussi des timbres et des produits sécurisés pour plus d’une vingtaine de pays.

Étape 8 : Les opérations « Premier jour »

Les manifestations « Premier jour » ou de vente anticipée marquent la date officielle de lancement d’un timbre. Elles sont organisées à Paris et dans des villes de province en lien avec son thème.

Les associations philatéliques à l’origine de la demande d’une émission ou qui l’ont soutenue sont associées à ces opérations.

En ces occasions, les artistes qui ont gravé et/ou dessiné les timbres se prêtent régulièrement à des séances de dédicaces.

Étape 9 : La diffusion

La diffusion générale de chaque timbre émis intervient au lendemain des opérations « Premier jour ».

Elle se déroule dans les bureaux de poste, à la boutique Le Carré d’Encre, à celle du Musée de La Poste, sur le www.laposte.fr/ boutique.

Et également par correspondance, auprès du service client de Phil@poste.

Étape 10 : La conservation

Après l’émission d’un timbre, les pièces « artistiques » liées à sa réalisation (poinçons de gravure, dessins, essais de couleur, bons à tirer… ) sont versées par Phil@ poste au Musée de La Poste.

Classées, inventoriées et numérisées, elles sont conservées par le musée pour le compte de l’État et peuvent être présentées dans les collections lors d’expositions temporaires.

Rodolphe Pays

Phil@poste, en France et au-delà

Direction opérationnelle à compétence nationale du groupe La Poste rattachée à la branche Services-Courrier-Colis, Phil@poste est en charge de la mise en œuvre des programmes philatéliques et de la réalisation et la promotion des émissions de timbres français.

Phil@poste mène aussi une politique active de développement à l’international. En renforçant notamment son offre de création et de fabrication de timbres auprès des postes étrangères et de produits sécurisés pour diverses entreprises.

Et en développant la vente de timbres français hors des frontières, via un réseau d’agents et sur le site dédié aux philatélistes du monde entier, wopa-stamps.com

Une programmation fixée par arrêté ministériel

L’État a confié à La Poste un droit exclusif d’émission des timbres-poste (ainsi que de toutes les valeurs fiduciaires postales) dans le cadre de l’article 16 de la loi n° 90-568 du 2 juillet 1990.

C’est le ministre de tutelle de La Poste qui fixe par arrêté la programmation philatélique.

Recevez les billets du blog par courriel :