Afficher le menu Masquer le menu

Le facteur rural

En moyenne, une tournée de 32 kilomètres chaque jour

En 1968, pour la journée du timbre, la Poste commémore ce facteur, reconnaissable à sa blouse bleue, le facteur rural.

Au début du 18e siècle, les habitants des campagnes représentent environ les ¾ de la population française, mais pour eux, aucun service de distribution à domicile.

Les lettres étaient stockées en attendant qu’on vienne les chercher, résultat : plus de 260.000 lettres par an étaient mises au rebut. Un manque à gagner certain pour l’administration postale, car à l’époque, c’est le destinataire qui paye la taxe pour le port de la lettre...

Timbre mis en vente en 1968

Dessiné et gravé par Pierre Béquet