Afficher le menu Masquer le menu

Le Vélocipède Michaux

« La michaudine »

Ce timbre, émis en 1983, célèbre l’invention de deux français : un père et son fils : Pierre et Ernest Michaux.

En réalité, ils améliorent l’invention d’un allemand, le baron Karl Drais Von Sauerbronn, qui en 1817, assis sur une structure en bois reliée à deux roues, parcourt 14,4 kilomètres en une heure à la seule poussée de ses jambes.

La draisienne est née, et conquiert le cœur des parisiens après qu’une démonstration soit faite dans les jardins du Luxembourg en 1818.

Pierre Michaux nait en 1813 à Bar-le-Duc. Artisan serrurier, il travaille avec son fils Ernest dans un atelier situé avenue Montaigne à Paris, lorsqu’en 1861, on leur dépose une draisienne en réparation. Ernest essaye alors l’objet réparé. Le trouvant, certes pratique, mais fatigant à l’utilisation, ils ont l’idée d’adapter une manivelle munie de pédales sur la roue avant. Ces pédales permettent ainsi de rouler en équilibre, sans poser pied à terre, ce qui est révolutionnaire à l’époque. Après d’autres améliorations, comme l’allègement du cadre et l’ajout de freins, le vélocipède des Michaux, la « michaudine » devient populaire...

Timbre mis en vente en 1983

Dessiné et gravé par Jean Delpech