Afficher le menu Masquer le menu

Le Prix Wepler-Fondation La Poste 2016 revient à Stéphane Audeguy et Ali Zamir

La saison des prix littéraires se poursuit…

Les deux auteurs lauréats du 19e Prix Wepler-Fondation La Poste ont été couronnés hier soir : Stéphane Audeguy obtient le Prix et Ali Zamir se voit décerner la Mention spéciale du jury.

C’est l’Afrique que couronne cette année le Prix Wepler-Fondation La Poste. Celle de l’ouest, avec le roman Histoire du lion Personne, de Stéphane Audeguy. Et celle – insulaire – de l’est, avec Anguille sous roche, d’Ali Zamir.

Pour la 19e édition du Wepler-Fondation La Poste, le jury (composé de journalistes, de libraires, de lecteurs et d’un postier… et chaque année renouvelé) a une fois encore fait preuve d’audace.

JPEG - 35.1 ko
Stéphane Audeguy (photo Hermance Triay).

Fidèle à l’esprit insufflé par Marie-Rose Guarniéri, directrice de la librairie des Abbesses à Paris et créatrice du Prix, il a choisi deux œuvres originales, dans les thèmes abordés, leur traitement et leur écriture.

Histoire du lion Personne emmène le lecteur aux côtés d’un lion quittant les rives du Sénégal pour longer les routes de France et se retrouver derrière les grilles de la ménagerie de Versailles.

Fable animalière, conte philosophique : 10 ans de la vie d’un lion entre chute de l’ancien régime et premières années de la Révolution.

JPEG - 9.3 ko
Ali Zamir (photo Jean-Paul Mélande).

L’héroïne d’Anguille sous roche est une jeune fille de 17 ans qui abandonne son rocher dans l’archipel des Comores pour se perdre dans la mer. Dérive entre deux eaux, entre deux îles…

Ses forces l’abandonnent, mais Anguille – le nom de la jeune fille – nous emporte dans le récit de sa vie. Pour ne rien oublier, repousser l’échéance…

Depuis près de 20 ans, le « Wepler-Fondation La Poste » donne une chance de plus d’exister sur la scène littéraire aux ouvrages récompensée comme en lice. Pari une nouvelle fois réussi…

Rodolphe Pays

Prix Wepler-Fondation La Poste 2016 :

« Histoire du lion Personne », de Stéphane Audeguy (aux éditions du Seuil).

C’est le 5e roman de l’auteur, né en 1964, enseignant en histoire du cinéma et des arts dans les Hauts-de-Seine.

Mention spéciale du jury :

« Anguille sous roche », d’Ali Zamir (aux éditions Le Tripode).

Né en 1987 à Mutsamudu, aux Comores, Ali Zamir occupe depuis 2014 le poste de directeur de la culture et des affaires associatives de l’île d’Anjouan.

Les 13 romans qui avaient été retenus pour le Prix Wepler-Fondation La Poste 2016

Tropique de la violence, par Nathacha Appanah (Gallimard)

Histoire du lion Personne, par Stéphane Audeguy (Seuil)

Vie prolongée d’Arthur Rimbaud, par Thierry Beinstingel (Fayard)

Déserteur, par Boris Bergmann (Calmann-Lévy)

Retour à Ostende, par Benoît Damon (Champ Vallon)

Règne animal, par Jean-Baptiste Del Amo (Gallimard)

Comment construire une cathédrale, par Mark Greene (Plein Jour)

Le Garçon, par Marcus Malte (Zulma)

Légende, par Sylvain Prudhomme (L’Arbalète)

♦ La Main de Tristan, par Olivier Steiner (Les Busclats)

Les Etats et empires du lotissement grand siècle : archéologie d’une utopie, par Fanny Taillandier (P.U.F.)

La Légende, par Philippe Vasset (Fayard)

Anguille sous roche, par Ali Zamir (Le Tripode)

En savoir plus

Fondation La Poste

Librairie des Abbesses

Recevez les billets du blog par courriel :