Afficher le menu Masquer le menu

La plasticienne Nicole Bayle fait don au Musée de La Poste de plus de 700 œuvres de mail art

JPEG - 54.4 ko
Parmi les oeuvres de mail art que Nicole Bayle a données au musée, figurent de nombreuses créations du graveur, dessinateur et éditeur Marc Pessin.

Les collections du Musée de La Poste viennent de s’enrichir de plus de 700 œuvres de mail art. Toutes ces pièces originales proviennent des archives accumulées pendant des années par l’artiste Nicole Bayle.

Plasticienne, créatrice de tricots géants… , Nicole Bayle est une artiste aux talents multiples. Ses Timbrés de conserve – peintures réalisées à partir d’un timbre collé sur un couvercle de boîte de conserve – ont été exposés en 2011 au Musée de La Poste (le musée s’en est depuis porté acquéreur).

Et ses tableaux comme ses réalisations hors normes de laine sont régulièrement présentées un peu partout en France.

Nicole Bayle fait aussi partie d’un réseau de mail artistes qui communiquent entre eux de longue date. Ce sont plus de 700 de ces lettres originales envoyées par quatre de ses correspondants – dont le graveur, dessinateur et éditeur Marc Pessin – dont elle vient de faire don au musée. « Il s’agit pour le musée d’une acquisition exceptionnelle, se réjouit Chantal Reynaud, chargée de conservation, par son volume, mais aussi et surtout par sa qualité créative et esthétique. »

Autant d’œuvres remarquables qui entrent ainsi dans les collections et pourraient à terme être exposées au public.

Rodolphe Pays

Artiste et enseignante

JPEG - 24.4 ko
Nicole Bayle devant ses « Timbrés de conserve », exposés en 2011 au Musée de La Poste.

Parisienne d’origine – du XVIIIe arrondissement -, Nicole Bayle vit et travaille à Dieppe, en Normandie, depuis de nombreuses années.

Formée aux arts appliqués, aux arts décos – elle a aussi étudié l’histoire de l’art -, elle a longtemps mené de front son activité de professeur d’arts plastiques et sa carrière d’artiste.

Aujourd’hui retraitée de l’enseignement, elle se consacre exclusivement à ses travaux de plasticienne.

Recevez les billets du blog par courriel :