Afficher le menu Masquer le menu

Jarnac

Le fameux « coup de Jarnac »

En octobre 1983, la présidence de la république demande l’émission d’un timbre sur la ville de Charente, Jarnac.

Originaire de Jarnac, François Mitterrand, à son arrivée à la présidence, demande l’émission du timbre. Ce « privilège », obtenu grâce à son rang, est immédiatement repris dans la presse, qui dénonce le « coup de Jarnac » du président. Il n’en a pourtant pas l’exclusivité : en 1995, est édité le timbre Corrèze, en Corrèze, demande effectuée par Bernadette Chirac, dont le mari vient d’être élu président. Et dans l’Histoire, nombres d’hommes politiques ont fait de pareilles demandes, ont usé de leur influence afin de faire éditer de petites vignettes sur les villes dont ils étaient originaires, leur permettant ainsi de flatter l’égo de leurs administrés...

Timbre mis en vente en 1983

Dessiné par Odette Baillais

Gravé par Claude Durrens