Afficher le menu Masquer le menu

1. Feuille modèle du timbre-poste « Semeuse », dessin d’Oscar Roty, gravure d’Eugène Mouchon, datée du 21 février 1921

C’est à partir du 29 août 1891, que sur les feuilles des timbres-poste de France figure l’indication de leur date d’impression, d’abord sous la forme et le vocable « millésimes » puis, ultérieurement sous celui de « coins datés », lors de la modification de la fabrication.

JPEG - 27.8 ko
Feuille modèle du timbre-poste « Semeuse »
dessin d’Oscar Roty, gravure d’Eugène Mouchon, (Inv. 2011.0.3492)


Le millésime est le dernier chiffre de l’année d’impression (1 pour 1891 ou 1901,1911 et 1921, 2 pour 1892 et ainsi de suite jusqu’à 0 pour 1900, 1910 et 1920). Ces millésimes sont imprimés dans la marge centrale, au niveau de la deuxième rangée de chaque panneau comme on le voit sur cette feuille modèle de timbres de 1921 : chiffre « 1 ».

2. Feuille de 100 timbres-poste « Semeuse », dessin d’Oscar Roty, gravure d’Eugène Mouchon, datée du 17 mars 1927

En 1921, l’Atelier des timbres-poste achète une nouvelle machine, mise en service en 1922. Les feuilles ainsi imprimées sur des presses rotatives comportent 100 timbres (et non plus 150) sans intervalles et sans millésime. Le millésime est remplacé par la date complète d’impression : jour, mois, année, figurant en marge inférieure, sur le coté droit des feuilles. Le coin inférieur gauche étant réservé au numéro de la feuille. Cette indication est d’abord imprimée dans la couleur du timbre, plus tard, en noir.

Les premières productions connues sont celles du timbre-poste « Semeuse » à 10c., de couleur verte, et portent la date du « 4 mars 1922 ». Les indications portées en marge des feuilles seront utilisées par les philatélistes pour étudier et recenser les fabrications des timbres-poste d’usage courant puis des timbres commémoratifs. Aux premières listes manuscrites succéderont des recueils imprimés et une classification plus complète par un collectionneur qui regroupera dans une association créée le 31 mars 1936 les connaisseurs de « millésimes » et de « coins datés » : la Société des Collectionneurs de coins Datés et Millésimes (SOCOCODAMI).

JPEG - 20.8 ko
Feuille de 100 timbre-poste « Semeuse »
dessin d’Oscar Roty, gravure d’Eugène Mouchon, (Inv. 2011.0.3491)


3. Feuilles modèles du timbre-poste « Marianne », dessin et gravure de Pierre Béquet, 1970 et 1972

Le tarif de la lettre simple pour la France ayant augmenté de 0,40 à 0,50 F le 4 janvier 1971, un nouveau timbre d’usage courant est émis. Pierre Béquet en est l’auteur. La valeur y apparaît en très gros chiffres afin de faciliter le tri entre lettres et plis non urgents. Aussi, pour être prête pour ce changement de tarif, l’Imprimerie des timbres-poste doit utiliser, pour fabriquer au plus vite et en très grande quantité ce timbre, plusieurs types de rotatives taille-douce à 3 ou à 6 couleurs. En plus de la feuille modèle pour la rotative taille-douce 6 couleurs (T.D.6) datée du 30 novembre 1970 il est donc réalisé une deuxième feuille modèle, avec une mise en page différente (timbre « tourné » de 90° vis à vis du sens d’impression et grandes marges) pour la rotative 3 couleurs (T.D.3) en date du 10 décembre 1970.

En 1972, l’automatisation du tri détermine une autre modification technique pour l’impression des timbres. Des bandes d’encre phosphorescente sont imprimées en surcharge sur les timbres d’usage courant : les timbres sont ainsi marqués de trois barres. Des essais en sont réalisés en 1972 avant de passer à la fabrication proprement dite de feuilles et de carnets. Le carnet présenté ici (daté du 23 octobre 1972, date d’impression des timbres le constituant) est issu d’une première fabrication qui n’a jamais été distribuée.

JPEG - 40.6 ko
Feuilles modèles du timbre-poste « Marianne »
dessin et gravure de Pierre Béquet, 1970 et 1972 (Inv. 2011.0.3493 et 2011.0.3494)


4. Bon à tirer et essai du timbre-poste « Marianne des Français », dessin de Thierry Lamouche, gravure de Claude Jumelet, datés du 18 août 2006

C’est en août 2006 que se termine la modification des indications d’impression des feuilles de timbres, entreprise en 2005 pour y porter notamment le code-barre du timbre. Les feuilles imprimées, comportent les nouvelles mentions : TD 205, la date, le numéro et le code-barre, sur leurs marges gauches. Pourtant, un des deux documents présentés ici, montre qu’un tirage a été lancé avec les anciennes indications d’impression (numéro, mentions « T.D.6–5 » et date d’impression en marge inférieure de la feuille) complétées d’un code-barre apposé en marge droite de la feuille, probablement par une machine différente.

JPEG - 38.6 ko
Bon à tirer du timbre-poste « Marianne des Français »
dessin de Thierry Lamouche, gravure de Claude Jumelet, daté du 18 août 2006 (Inv.2006.162.16)


Pour plus d’informations sur la fabrication des timbres et les indications portées sur les feuilles :

http://www.sococodami.com/index.html