Afficher le menu Masquer le menu

Hôpital Necker : le récital « La Poste à travers chants » prend soin de tous ses spectateurs

JPEG - 37.6 ko
Pour cette « première » dans un hôpital, le récital « La Poste à travers chants » a été donné par la chanteuse et accordéoniste Crystel Galli.

Le récital La Poste à travers chants a été lancé par le Musée de La Poste il y a quatre ans.

Succès dans les maisons de retraite et les résidences seniors. Mais succès aussi ailleurs…

JPEG - 82.7 ko
« La bicyclette » et « Emmenez-moi » ont été plébiscités…

Au début de la séance, la douzaine de spectateurs ne manifestait pas beaucoup d’enthousiasme. La salle demeurait calme. Seuls, les quelques accompagnateurs également présents semblaient attendre le spectacle avec curiosité sinon impatience.

Mais très vite, l’ambiance s’est réchauffée, l’assistance dodelinait de la tête, des mains accompagnaient le rythme des chansons. En tapant sur les draps, les rebords de lit, les tables de chevet.

JPEG - 29.9 ko
Le spectacle « La Poste à travers chants » est mené en alternance par Crystel Galli et François Francart.

Ce n’était pas l’Olympia, mais la joie sur les visages n’était pas moindre que lors de concerts traditionnels. Les chansons entonnées par Crystel Galli se sont ainsi enchaînées plus d’une heure durant. « La bicyclette » a été particulièrement appréciée, « Emmenez-moi » aussi, et d’autres encore.

Ce n’était pas l’Olympia, c’était une salle d’hémodialyse de l’hôpital Necker, à Paris. Ce n’était pas la foule, c’étaient 12 malades allongés sur leur lit de soins auxquels s’étaient joints quelques infirmiers. Et c’était bien.

« C’est la première fois que nous organisons notre animation La Poste à travers chants dans un hôpital, nous ne savions pas si ce récital que nous proposons habituellement dans les maisons de retraites ou les résidences senior allait fonctionner, raconte Hakima Benabderrahmane, la responsable de la politique des publics du Musée de La Poste, mais on est vraiment contents, le résultat va au-delà de nos espérances, ça s’est vraiment bien passé. »

Il faut dire que le spectacle, lancé il y a quelques années déjà à l’initiative du musée, est bien rôdé. Là, c’était Crystel et son accordéon qui officiait. D’autres fois, c’est François et sa guitare qui assurent le spectacle.

L’un comme l’autre reprennent des chansons liées à l’univers des lettres, des cartes postales, des voyages… Et ça marche à tous les coups. Les malades de l’hôpital Necker peuvent en témoigner.

Rodolphe Pays

Pour en savoir plus sur l’animation La Poste à travers chants, appeler Anaïs Zabala au 01 42 79 23 86.

Recevez les billets du blog par courriel :