Afficher le menu Masquer le menu

Ecrivain français mondialement reconnu, il bénéficie aujourd’hui de neuf émissions de timbres-poste en France. Rares sont les écrivains qui ont inspiré de si nombreuses diffusions philatéliques et Jules Verne reste aujourd’hui, comme il y a cinquante ans, l’auteur préféré des Français. Il y a un âge « Jules Verne » par lequel tout adolescent passe un jour et dont il garde un souvenir enchanté.

Né à Nantes en 1828, Jules Verne passa son enfance dans un décor maritime et colonial. En 1862, il rencontre l’éditeur Hetzel qui accepte son premier manuscrit Cinq semaines en ballon. Après ce premier succès en vinrent d’autres et en tout, soixante cinq romans constituent son oeuvre.

La Poste choisit de rendre hommage à Jules Verne à travers ses écrits. Vingt milles lieues sous les mers est le roman qui a obtenu trois émissions différentes. Puis, viennent, Cinq semaines en ballon, De la terre à la lune, Voyage au centre de la terre, Le Tour du monde en quatre-vingt jours et enfin Michel Strogoff. C’est à la barre de son yacht, qu’il parcourt les océans puis il vient s’établir définitivement à Amiens où il meurt en 1905.

JPEG - 301.6 ko
Jules Verne, Carte maximum, 1955

1 - Cinquantenaire de la mort de Jules Verne

Maquette du timbre-poste dessinée par Jean-Paul Pheulpin, 1955 L’Administration des Postes commémore le cinquantième anniversaire de la mort de Jules Verne par un timbre-poste émis le 4 juin 1955. Ce maître du roman d’aventures, a jusqu’à nos jours inspiré nombre d’explorateurs, artistes et cinéastes. En 1947, un député de la Loire-Inférieure (aujourd’hui Loire-Atlantique) sollicite en vain l’Administration des Postes pour l’émission d’un timbre d’usage courant à 6 F à l’effigie de Jules Verne.

Puis en 1954, de nombreuses institutions, dont la société Jules Verne d’Amsterdam, puis l’American Jules Verne Society de New York demandent un timbre pour le cinquantenaire de la mort de Jules Verne. La Poste accepte et l’inscrit à son programme philatélique. Le dessin est réalisé par l’artiste Jean-Paul Pheulpin (1907- 1991), professeur de dessin de la Ville de Paris. Il réalise au crayon la maquette du timbre. Le profil de Jules Verne laisse bien apparaître le sous-marin Nautilus du capitaine Nemo de l’illustre roman Vingt mille lieues sous les mers écrit en 1869.

JPEG - 311.7 ko
Maquette du timbre-poste dessinée par Jean Pheulpin
(Inv. 9024)

2 – Cinquantenaire de la mort de Jules Verne

Poinçon du timbre-poste gravé par Jean-Paul Pheulpin, 1955 L’artiste dessinateur-graveur Jean-Paul Pheulpin grave le poinçon en taille-douce, matrice du timbre. Celui-ci est imprimé sur les presses rotatives taille-douce trois couleurs. Mais le timbre est monochrome en bleu hirondelle. Sa mise en vente anticipée le 3 juin 1955 avec oblitération premier jour s’effectue comme il est de coutume, sur le lieu de naissance du personnage représenté, c’est-à-dire à Nantes. Par dérogation, une mise en vente anticipée du timbre à Paris, sans utilisation du cachet spécial « Premier jour », s’effectue dans les locaux du musée de la France d’Outre-mer, dans le XIIe arrondissement, à l’occasion d’une exposition consacrée à Jules Verne.

Malgré la demande du maire d’Amiens qui n’obtiendra pas une oblitération spéciale, le timbreposte sera aussi émis le 3 juin à la recette principale d’Amiens et oblitéré du simple timbre à date du bureau de poste. Le timbre imprimé à 2 200 000 exemplaires affranchit la lettre simple à destination de l’étranger selon le tarif postal du 1er mai 1951.

JPEG - 429.4 ko
Poinçon taille-douce du timbre-poste gravé par Jean Pheulpin
(Inv. Yv 1026)

3 - Hommage à Jules Verne : Vingt mille lieues sous les mers Maquette du timbre-poste dessinée par Pierre Béquet , 1982

La maquette de l’un des timbres du carnet Croix-Rouge émis le 22 novembre 1982 est dessinée par Pierre Béquet (né en 1932), créateur de timbres et auteur de la Marianne de 1971 à 1978. Sa maquette présentée au chef de service du bureau des émissions de timbres, le 18 mai 1981, porte la mention « France ». Or, à partir d’octobre 1981, la mention « République française », réapparaît sur les timbres selon le souhait du Président de la République, François Mitterrand. Cette maquette sera approuvée sous réserve de bien reprendre les dispositions du lettrage identiques aux deux timbres du carnet, à savoir : Hommage à Jules Verne sur deux lignes, Postes à droite et, la Croix- Rouge en haut à droite. Le timbre sera émis avec la mention « République française ».

Ce timbre-poste Croix-Rouge en hommage à Jules Verne est le centième timbre émis à travers le monde.

JPEG - 257.8 ko
Maquette du timbre-poste dessinée par Pierre Béquet
(Inv.18807)

4 - Hommage à Jules Verne : Vingt mille lieues sous les mers Feuille modèle pour carnet de timbres Croix-Rouge, 1982.

En 1977, un ministre sollicite en vain l’administration des postes en demandant l’émission d’un timbre-poste pour les Voyages extraordinaires de Jules Verne afin de commémorer le 150e anniversaire de sa naissance en 1978. De nombreux particuliers ou organisations réitèrent leur demande. Ils se justifient en disant que le maréchal Leclerc, le maréchal de Lattre de Tassigny, Victor Hugo ont connu plusieurs émissions de timbres-poste. En définitive, dans la série Croix-Rouge, seront inscrits au programme philatélique de 1982, deux timbres en hommage à Jules Verne : Cinq semaines en ballon et Vingt mille lieues sous les mers . Les huit timbres composeront le carnet dit Croix-Rouge, mis en vente le 22 novembre 1982, dont la surtaxe est au profit de la Croix-Rouge française. La feuille modèle imprimée sur la presse n° 4 de la rotative tailledouce trois couleurs sert de référence à l’imprimerie des timbres-poste de Périgueux.

JPEG - 243.7 ko
Feuille modèle pour carnet de timbres-poste Croix-Rouge, 1982
(Réf. Yv 2247)