Afficher le menu Masquer le menu

Gaston Chaissac bientôt exposé au musée de La Poste

Dessinateur, peintre et poète, Gaston Chaissac a fait de l’expérimentation l’essence même de son art. En laissant délibérément de côté les contraintes, les conventions. Avec Jean Dubuffet, il sera bientôt exposé au musée de La Poste.

« Sans doute, ai-je l’âme très proche des artistes de cirque qui, comme moi, savent à peine écrire et ne sont instruits que de ce qu’ils ont vu. » Cette proximité de cœur avec les funambules, les jongleurs, les clowns, et plus largement tous ceux qui vivent à l’écart des conventions et des académismes ne se démentira jamais chez Gaston Chaissac. Mais lui, le fils de cordonnier qui a quitté la communale à 13 ans après une scolarité « courte et chétive », se nourrira abondamment de tout ce qu’il aura l’occasion d’observer. A Paris, quelques années, puis en Vendée, où son épouse a été nommée institutrice.

Au point de devenir un peintre apprécié de grands artistes tels que Freundlich, Lhôte ou Gleizes… Et d’être exposé régulièrement. Et parallèlement d’écrire. Beaucoup, à sa manière aussi libre que sa peinture. La correspondance qu’il a entretenue avec Jean Dubuffet témoigne de sa qualité d’écrivain. L’exposition Chaissac-Dubuffet entre plume et pinceau, que le musée de La Poste s’apprête à ouvrir, rendra hommage à tous les talents de cet artiste - ainsi qu’à ceux de Dubuffet – véritablement hors du commun. (RP)

Recevez les billets du blog par courriel :