Afficher le menu Masquer le menu

Apres Handel, Haydn et Mendelssohn en 2009, l’année 2010 se voit célébrer le bicentenaire de la naissance du compositeur et pianiste polonais Frederic Chopin (1810 – 1849). De nombreuses manifestations culturelles ont été organisées et continuent de l’être cette année, partout dans le monde, autour de l’oeuvre romantique de ce pianiste de génie. La Poste polonaise a commémoré cette année Chopin en émettant, le 22 fevrier 2010, un bloc feuillet numeroté (tirage 300 000 exemplaires). La poste francaise n’a pas prevu cette année d’emission consacrée a Chopin sans doute parce que deux timbres-poste ont déjà été émis auparavant.

JPEG - 20.6 ko
150e anniversaire de la mort du compositeur Frédéric Chopin
Emission conjointe Pologne - France, 1999


1 - Maquette du timbre-poste Chopin, dessinée par Henri Cheffer, 1956.

Chopin nait en 1810 a śelazowa Wola, en Pologne, d’un pere francais originaire de Lorraine et d’une mere polonaise. Il commence tres jeune l’etude du piano et affirme tres vite les qualites d’un enfant prodige. Il n’a pas vingt ans quand, encore eleve au conservatoire, il connait ses premiers succes de virtuose et signe ses premiers chefsd’oeuvre. En 1830, il quitte Varsovie pour un voyage d’etudes, juste avant l’insurrection nationale dont l’echec l’eloignera definitivement de la Pologne. La France devient sa patrie. Il s’installe a Paris ou apres ses debuts difficiles, il rencontre un grand succes et mene une existence mondaine. La rencontre avec George Sand va le detacher pour une dizaine d’annees, periode d’intense activite creatrice, de la tumultueuse vie parisienne. Une forte amitie avec la cantatrice Delphine Potocka et le peintre Eugene Delacroix apporte apaisement a l’ame tourmentee de Chopin dans les dernieres annees de sa vie. A l’issue d’un epuisant voyage a Londres et en Ecosse (1848), le compositeur revient a Paris ou ilmeurt le 17 octobre 1849.

Ce dessin, maquette du premier timbre-poste emis en France en hommage au compositeur, a ete realise par Henri Cheffer (1880 - 1957). Pour son execution, l’artiste s’inspire d’une peinture d’Ary Scheffer (1795 – 1858), datee de 1847, representation idealisee de Chopin durant les dernieres annees de sa vie.

JPEG - 17.5 ko
Maquette du timbre-poste Chopin
Dessin d’Henry Cheffer (Inv. 9083, Réf. Yv 1086)


2 - Bon à tirer du timbre-poste Chopin, dessin et gravure en taille-douce d’Henri Cheffer, 1956.

Le timbre-poste Chopin, emis le 12 novembre 1956, appartient a la premiere serie de figurines emise en l’honneur de personnalites etrangeres ayant acquis leur celebrite en France. La presse specialisee trouve l’idee nouvelle et heureuse et le choix des six personnages reussi : Frederic Chopin, Petrarque, Giovanni Battista Lulli, Jean-Jacques Rousseau, Benjamin Franklin et Vincent Van Gogh. Le bon a tirer du timbre-poste, presente ici, est date du 24 juillet 1956. La figurine est mise en vente anticipee les 10 et 11 novembre 1956 au bureau temporaire du Xe Salon philatelique d’automne ou se deroula l’exposition ≪ Musique et philatelie ≫. Elle affranchira la carte postale pour l’Afrique du Nord.

JPEG - 9.2 ko
Bon à tirer du timbre-poste Chopin, 1956
(Inv. 2010.0.640, Réf. Yv 1086)


3 - Projet du timbre-poste, 150e anniversaire de la mort du compositeur Frédéric Chopin, dessin de Pierre Albuisson,1999.

Bien que le choix de La Poste pour l’emission philatelique de 1999 se soit porte sur la composition d’Andrzej Heidrich, quelques autres projets lui ont ete soumis auparavant. Certains d’entre eux ont ete realises par le graveur du timbre-poste definitif, Pierre Albuisson.

Ce dernier s’inspire d’oeuvres plus ou moins celebres. Une de ses esquisses, presentee ici, s’inspire d’une peinture de l’artiste polonais Jan Styka (1858-1925) : « Chopin évoquant ses souvenirs en Pologne ». L’artiste remplace les silhouettes et le paysage par une vue du ≪ Palais sur l’eau ≫ situe en plein coeur de Varsovie, dans le parc royal de Łazienki. C’est ici que s’eleve egalement une statue monumentale du compositeur aupres de laquelle ont lieu, tous les dimanches de l’annee, des concerts de musique de Chopin. Le dessin montre Chopin jeune et epanoui et comme l’emission commemore le deces du compositeur, il n’est pas selectionne. Une representation moins idealisee, s’inspirant de l’oeuvre de George Sand et montrant le pianiste affaibli et malade, en fin de sa vie, est acceptee.

JPEG - 22.4 ko
Projet du timbre-poste, 150e anniversaire de la mort de Chopin
Dessin de Pierre Albuisson, 1999 (Inv. 2000.186.1325)


4 - Poinçon et bon à tremper du timbre-poste, 150e anniversaire de la mort du compositeur Frédéric Chopin, dessin d’Andrzej Heidrich, gravure en taille-douce de Pierre Albuisson, 1999.

Pour le 150e anniversaire de la mort du compositeur une emission philatelique commune Pologne – France parait en octobre 1999. La collaboration entre les deux pays se traduit dans la conception meme du timbre-poste qui est une oeuvre collective : son dessin est realise par l’artiste polonais Andrzej Heidrich (ne en 1928), auteur de nombreux timbres et billets de banque polonais, tandis que sa gravure est confiee a l’artiste bien connu des philatelistes francais, Pierre Albuisson (ne en 1952).

Contrairement au timbre-poste de 1956 representant le pianiste serein, au sommet de sa carriere, la vignette postale emise en 1999 s’inspire d’un portrait de George Sand figurant Chopin frele et malade. La Pologne est symbolisee, au second plan, par l’edifice abritant la bibliotheque de l’universite ou Chopin occupa un appartement au cours des trois dernieres annees de son sejour a Varsovie. Quant au titre du timbre-poste, il prend la forme de la signature de l’artiste. La vente anticipee ≪ Premier Jour ≫ du timbre a lieu le 17 octobre 1999. Un bureau de poste temporaire est ouvert a l’Institut de France-Pologne.

JPEG - 9.5 ko
Poinçon du timbre-poste 150 ème anniversaire de la mort de Chopin
gravé par Pierre Albuisson (Inv. 2008.148.1, Réf. Yv 3287)
JPEG - 11 ko
Bon à tremper du poinçon du timbre-poste 150e anniversaire de la mort de Chopin
Dessin d’Andrzej Heidrich, gravure de Pierre Albuisson (Inv. 2001.143.429, Réf. Yv 3287)