Afficher le menu Masquer le menu

A l’occasion de la Fête du timbre du 27 et 28 février 2010, quelques pièces philatéliques rares sur l’histoire de la Fête du timbre sont exposées dans le Cabinet des trésors. La Fête du timbre est devenue au fil des ans un rendez-vous philatélique à ne pas manquer. Dès 1938, appelée alors la Journée du timbre, elle avait connu un vif succès.

C’était l’occasion de présenter la philatélie à un large public à travers de nombreuses manifestations comme les expositions, la sortie d’émissions spécifiques de timbres-poste et de souvenirs philatéliques. Aujourd’hui comme hier, cette fête donne, à de nouveaux amateurs, le goût de la collection.

JPEG - 326.9 ko
Menu de banquet pour la Journée du timbre
1939 (Inv.2010.0.5)


JPEG - 16.5 ko
Menu de banquet pour la Journée du timbre
1939 (Inv.2010.0.5)


JPEG - 15.1 ko
Souvenir de la Journée du timbre de Toulon
Souvenir de la Journée du timbre de Toulon


1 - Premiers souvenirs philatéliques : Menu de banquet pour la Journée du timbre, 1939. Souvenir de la Journée du timbre de Toulon, 1943

En 1935, la Fédération Internationale de Philatélie (FIP) a proposé lors de son congrès à Bruxelles la création d’une Journée du timbre-poste dans chacun de ses pays membres. Le 22 juin 1937, lors du Congrès de la FIP à Paris, la décision fut prise de créer une journée de propagande en faveur de la philatélie pour l’année suivante. Cette Journée fut organisée par la Fédération des sociétés philatéliques françaises et relayée par les associations locales. Un grand nombre d’entre elles avaient présenté des petites expositions locales et toutes remportèrent un grand succès, parfois au-delà des espérances des organisateurs.

C’est ainsi que depuis 1938, la Journée du timbre est devenue un rendez-vous annuel, festif et culturel. Elle permet de promouvoir la philatélie et d’enregistrer de nouvelles adhésions dans les associations. Pour marquer cette journée, un timbre à date temporaire est édité avec la mention Journée du timbre, la date et le nom de la ville du bureau temporaire. Une carte postale nationale est aussi éditée. Parfois certaines villes éditent leurs propres cartes comme la carte-lettre de Toulon présentée ici.

2 - Essais de couleur du timbre-poste Journée du timbre et une épreuve de luxedu timbre-poste Journée du timbre. Dessin : Robert Louis, gravure : Henri Cortot, 1944

JPEG - 357.8 ko
JPEG - 343 ko
JPEG - 344.7 ko
Essais de couleur du timbre-poste Journée du timbre 1944
Dessiné par Robert Louis et gravé par Henri Cortot (Inv. 2010.0.1 à3)
JPEG - 350.1 ko
Epreuve de luxe du timbre-poste Journée du timbre 1944
Dessiné par Robert Louis et gravé par Henri Cortot (Inv. 2010.0.4)

En 1944, l’administration des postes émet pour la première fois un timbre consacré à la Journée du timbre. Le timbre, émis le 9 décembre 1944 et dessiné par Robert Louis (1902-1965), rend hommage à une grande figure de la Poste. Il représente les armoiries de Renouard de Villayer, créateur de la petite Poste de Paris en 1653. La surtaxe est verséee au profit de l’Entraide française, 39 bureaux temporaires fonctionnent avec un timbre à date illustré. A partir de 1950 la Journée du timbre sera traditionnellement organisée au mois de mars.

En 1986, l’Association pour le développement de la philatélie est créée (ADP). Elle a pour but de promouvoir la philatélie française. A partir de 1985, La Poste émet un carnet spécial Journée du timbre regroupant six timbres, imprimés dans une couleur différente de celle du timbre en feuilles. Ce carnet permettra de subventionner l’Association pour le développement de la philatélie via la Croix-rouge française qui reçoit le produit des surtaxes. Cette forme de financement se terminera en 1993.

3 - Maquette et poinçon du timbre-poste Journée du timbre dessinés et gravés par Pierre Béquet, 1965

Les thèmes abordés sur les timbres-poste Journée du timbre sont souvent l’occasion de rappeler au public les épisodes de l’histoire de la poste : ses grandes figures, les modes d’acheminement du courrier et les uniformes notamment et de mettre en exergue les métiers de la Poste. Il s’agit ici de la réalisation d’un poinçon de timbre-poste, première étape dans le processus de fabrication en taille-douce de ces figurines.

Cette maquette a été dessinée par Pierre Béquet pour la Journée du timbre de 1966, qui a eu lieu dans 88 villes de France. Ce timbre-poste est grevé d’une surtaxe de 10 centimes au profit de la Croix-Rouge française. Emis le 21 mars 1966, il affranchit la lettre simple dans le régime intérieur ainsi que la carte postale à destination de certains pays européens.

JPEG - 412.4 ko
Maquette du timbre-poste Journée du timbre
dessinée par Pierre Béquet, 1965 (Inv. 11505)
JPEG - 107.4 ko
Poinçon du timbre-poste Journée du timbre
gravé par Pierre Béquet, 1965 (Inv. 1968.2.1)

4 - Projet du timbre-poste, Fête du timbre, dessiné par José Luis Munuera, 2006

En 2000, la Journée du timbre devient la Fête du timbre. A partir de 1999, les thèmes du timbre-poste changent au profit de la bande dessinée et du cinéma. Les présentations se multiplient et en plus du timbre-poste, on peut collectionner des carnets, des minifeuilles personnalisées et des blocs.

Le projet dessiné par José Luis Munuera représente les personnages des aventures de Spirou et Fantasio, un classique de la bande–dessinée franco-belge (ici de gauche à droite : le Maire de Champignac, le Comte de Champignac, Fantasio, Spirou, Zorglub, Seccotine, et Zantafio). Spirou a été créé en 1938. D’abord mascotte, il vit rapidement des aventures en albums qui perdurent encore aujourd’hui. Bon nombre de dessinateurs et de scénaristes apposèrent leurs empreintes sur celle-ci. José Luis Munuera et Morvan constituent l’avant dernier tandem des aventures de Spirou et Fantasio.

Ils y ont travaillé de 2003 à 2008 et ont réalisé quatre albums : Paris-sous-Seine (2004), l’homme qui ne voulait pas mourir (2005), Spirou et Fantasio à Tokyo (2006), et Aux sources du Z (2008). De plus, le thème de la bande dessinée permet de toucher un public plus jeune.


JPEG - 10.7 ko
Fête du timbre 2006
Spirou timbre-poste (Yv 3877)
JPEG - 23.2 ko
Projet du timbre Fête du timbre 2006
dessiné par José Luis Munuera (Inv. 2006.198.3)

Orientations bibliographiques :

« La Journée du timbre, 1938 – 1988 », L’Echo de la Timbrologie, n° 1596, mars 1988

C. Demaret, « La Journée du timbre a cinquante ans », La Philatélie française, février 1988, n° 404

L’Echo de la Timbrologie, Yvert et Tellier, Amiens, 1938