Afficher le menu Masquer le menu

Expo du Musée de La Poste à l’espace Niemeyer : au « Temps suspendu » s’ajoute désormais « Rêver le musée »…

Présenté par le Musée de La Poste, l’accrochage Temps suspendu connaît un vrai succès. D’autres photographies viennent aujourd’hui s’ajouter à celles exposées.

Elles informent les visiteurs sur les travaux du chantier de rénovation du Musée de La Poste.

L’exposition Temps suspendu, proposée par le Musée de La Poste depuis le début de l’automne à l’espace Niemeyer, attire toujours beaucoup de visiteurs.

Les 75 photos grand format de sites abandonnés réalisées par trois explorateurs urbains chevronnés – Sylvain Margaine, Romain Veillon et Henk Van Rensbergen – continuent de faire voyager, de susciter le rêve, d’intriguer…

Dans le hall d’accueil de l’exposition, une quinzaine d’autres photos est aussi désormais accrochée.

Des clichés pris par trois photographes – Hervé Abbadie, Thierry Debonnaire et Frédéric Soltan – qui informent le public sur l’état d’avancement des travaux en cours au Musée de La Poste (les photos figurent aux côtés d’une maquette du futur musée).

Une expo « complémentaire » intitulée Rêver le chantier.

Rodolphe Pays

« Temps suspendu – Exploration urbaine », une exposition du Musée de La Poste qui réunit des photos réalisées par Sylvain Margaine, Romain Veillon et Henk Van Rensbergen, proposée jusqu’au 18 décembre à l’Espace Niemeyer, 2 place du Colonel Fabien, Paris 19e.

Dans le hall d’accueil de l’exposition, « Rêver le chantier », une présentation de 15 photos sur la rénovation du Musée de La Poste.

De 11 h à 18 h 30 du lundi au vendredi, de 13 h à 18 h les samedi et dimanche. Entrée libre.

Recevez les billets du blog par courriel :