Afficher le menu Masquer le menu

Expo « Temps suspendu » : pour le photographe et explorateur urbain Henk Van Rensbergen, « Le bâtiment nous parle »

Proposée par le Musée de La Poste, l’exposition Temps suspendu réunit les œuvres de trois photographes passionnés d’exploration urbaine.

Ce qu’il recherche, comment il travaille… Témoignage de Henk Van Rensbergen.

« Ce qui me motive depuis toujours, c’est l’aventure, c’est découvrir des lieux, des ambiances… C’est un plaisir énorme, un peu celui d’un puzzle que l’on reconstitue, d’abord l’architecture qui se révèle, et puis on s’imagine comment les gens vivaient, leur histoire…

Le bâtiment nous parle, il faut avoir tous les sens en éveil, s’imprégner de l’endroit. C’est pour parvenir à cette espèce de communion que je préfère explorer seul, même si j’ai aussi souvent travaillé en compagnie d’autres passionnés d’exploration urbaine.

Dans le silence complet, on ressent mieux l’atmosphère, la beauté qui demeure… Tous ces endroits que je photographie depuis des années, les usines, les châteaux, les théâtres… , je les côtoie comme des personnes, je m’efforce d’y puiser leur caractère, leur âme, leur mystère… Leur magie aussi…

Dans mes photos, j’essaie de trouver des formes qui témoignent de ce qu’ils sont. Même si aujourd’hui, beaucoup de sites sont visités et photographiés, il reste toujours des images nouvelles, rares, intéressantes à faire. »

Propos recueillis par Rodolphe Pays

(photo Thierry Debonnaire)

«  Temps suspendu – Exploration urbaine », une exposition du Musée de La Poste, proposée jusqu’au 18 décembre à l’Espace Niemeyer, 2 place du Colonel Fabien, Paris 19e. Entrée libre.

En savoir plus...

Recevez les billets du blog par courriel :