Afficher le menu Masquer le menu

Expo « Chaissac-Dubuffet » au musée de La Poste : à tout juste J – 8, les derniers ajustements…

Les oeuvres de l’exposition sont quasiment toutes accrochées. Reste à placer une partie de la correspondance de Gaston Chaissac et Jean Dubuffet. Et quelques détails à régler. Le tout sous l’œil plus qu’attentif de la commissaire d’exposition.

Plus personne juché sur un escabeau, affairé sur un établi où occupé à visser, coller, éclairer, déplacer… Après encore une journée intense de montage de l’exposition Chaissac-Dubuffet, entre plume et pinceau, les équipes du musée s’en sont allées goûter une soirée méritée. Et la galerie du Messager paraît tout à coup immense. Elle n’est cependant pas totalement désertée. Josette Rasle, la commissaire d’exposition, profite du calme revenu pour faire le tour du propriétaire. « Certains des combinés téléphoniques mis à la disposition des visiteurs dans le cadre de l’accrochage gênent un peu la vison des œuvres, constate-t-elle, on va les positionner plus haut, les mettre moins en évidence. » Plus loin, un tableau de Dubuffet ne semble pas exactement de niveau, Josette redresse la situation…

« Il y a beaucoup d’œuvres présentées, poursuit-elle, je crois qu’avec le scénographe nous avons trouvé un bon équilibre entre des espaces assez denses et d’autres plus aérés. » Demain sera un autre jour. Celui de finir la mise en place de correspondances ou d’extraits de celles-ci que Chaissac et Dubuffet ont échangés durant une vingtaine d’années. L’exposition rend en effet hommage à deux grands plasticiens qui étaient aussi de remarquables écrivains. Encore un peu de patience, c’est dans huit jours. Et, sous la houlette de Josette, tout sera parfaitement orchestré. (RP)

Recevez les billets du blog par courriel :