Afficher le menu Masquer le menu

Dépôt d’une boîte aux lettres au mémorial du Camp des Milles

Le site-mémorial du Camp des Milles a été inauguré il y a quelques jours. A cette occasion, l’Adresse Musée de La Poste met en dépôt une boîte aux lettres semblable à celle utilisée sur place entre 1939 et 1942. Retour sur un épisode dramatique de l’histoire récente.

L’Adresse Musée de La Poste s’apprête à mettre en dépôt une boîte aux lettres au site-musée du Camp des Milles, lieu de mémoire inauguré à la mi-septembre. Entre 1939 et 1942, 10 000 personnes furent internées dans cette ancienne tuilerie située près d’Aix-en-Provence - européens fuyant les dictatures, « indésirables », juifs…- , et 2 000 d’entre elles déportées à Auschwitz. D’un modèle comparable à celle prêtée par le musée, la boîte aux lettres présente sur place permettait malgré tout de maintenir un lien entre ces gens détenus et leurs proches (comme en témoigne Lettres des internés du Camp des Milles, un récent ouvrage édité par l’Association philatélique du Pays d’Aix-en-Provence). Un timbre émis le 24 septembre à l’occasion de l’ouverture du musée rappelle cet épisode dramatique (illustration).

C’est en septembre 1939 que la tuilerie désaffectée du hameau des Milles, près d’Aix-en-Provence, devient un lieu d’internement. Ce sont d’abord des allemands et des autrichiens fuyant le régime nazi qui y sont envoyés. Parmi eux, beaucoup d’artistes (Hans Bellmer, Max Ernst… ), des scientifiques (dont plusieurs prix Nobel), des hommes politiques, des journalistes… Très vite, des « indésirables » venus de différentes régions d’Europe les rejoindront : anciens des Brigades internationales d’Espagne, juifs expulsés du Palatinat, du Wurtemberg… Camp d’internement, les Milles deviennent aussi camp de déportation. En août et septembre 1942, plus de 2 000 juifs seront emmenés vers Auschwitz…

Après la guerre, la tuilerie des Milles sera remise en service et fonctionnera jusqu’en 1983. Deux ans plus tard, une stèle commémorative sera posée sur le site. Et en 1992, un wagon du souvenir sera mis en place. C’est dans les années 2000 que l’idée de créer un musée se précise. Un projet que la Fondation du Camp des Milles-Mémoire et Education a porté jusqu’à l’inauguration du 10 septembre dernier. (RP)

Recevez les billets du blog par courriel :