Afficher le menu Masquer le menu

Clément Ader

Celui qui rêvait de faire voler un appareil plus lourd que l’air.

Ce timbre de 1938 vient satisfaire notre chauvinisme, flatter notre fierté nationale, puisqu’il rend hommage à Clément Ader, précurseur de l’aéronautique.

Précurseur, car nous sommes aux prémices de ce qui ne porte pas encore le nom d’aviation.

La bataille est rude pour déterminer quel est le premier homme dont on dira qu’il fut celui qui effectua la première translation aérienne à bord d’une machine volante. Combien d’hommes sont morts pour réaliser ce rêve ? Combien de machines auront vu le jour ?

Ce trophée tant convoité échappe donc aux frères Wright et revient à Clément Ader, ingénieur français original et productif, à qui l’on doit notamment les chenilles de chars, la transmission stéréophonique, l’aéroglisseur ou encore le moteur V8...

Timbre mis en vente en 1938

Dessiné et gravé par Achille Ouvré