Afficher le menu Masquer le menu

Au-delà du Street art : Vhils trouve matière à en retirer

A 26 ans, Vhils se révèle déjà être un grand street artiste. Les œuvres qu’il expose en ce moment au musée de La Poste dans le cadre de l’exposition Au-delà du Street art donnent un aperçu de ses remarquables talents.

C’était l’été dernier, dans une cour située derrière le musée de La Poste. Sous un soleil radieux, Vhils martèle avec précision un ciseau à bois. Il apporte les dernières retouches au portrait en haut-relief qu’il sculpte pour l’exposition Au-delà du Street art dont les portes doivent s’ouvrir en novembre. Une œuvre conçue et élaborée en plusieurs étapes. Vhils a en effet d’abord demandé aux équipes du musée de bâtir un mur de briques rouge recouvert d’enduit gris et de plâtre. Fidèle à une de ses techniques favorites, c’est dans la « fouille » de ces trois matières que Vhils veut faire apparaître le visage qu’il a décidé de réaliser. En quelques heures, l’œuvre est achevée. « L’archéologue » Vhils aura une fois de plus réussi son pari : retirer de la matière pour atteindre - et montrer - des profondeurs. Un exercice qu’il pratique aussi sur des plaques de métal qu’il ronge à l’acide nitrique, en grattant des portes de bois ou des affiches superposées. L’exposition Au-delà du Street art présente plusieurs de ces réalisations. Mais attention, l’accrochage s’achève dans quelques semaines… (RP)

Exposition « Au-delà du Street art », jusqu’au 30 mars, galerie du Messager, l’Adresse Musée de La Poste, 34 boulevard de Vaugirard, Paris 15e. Tél. : 01 42 79 24 24 .

Recevez les billets du blog par courriel :