Afficher le menu Masquer le menu

Animations en milieu scolaire : quand le Musée de La Poste fait la classe

Des conférenciers du Musée de La Poste se rendent régulièrement dans les écoles. Pour des animations autour de l’histoire des messages, du mail art, de la philatélie… Résumé d’une séance tenue fin mars dans un établissement parisien.

Jean, Charles, Line, Matilde, Sasha, Victoria… Au total, 23 élèves de CE2 d’un établissement situé près des Invalides, dans le VIIe arrondissement de Paris. Et peut-être parmi eux de futurs postiers… En tout cas, ils auront déjà acquis quelques notions sur l’histoire de l’écriture et celle du courrier et des moyens de l’acheminer : à l’invitation de Patricia Serio, leur professeure des écoles, une conférencière dépêchée par le Musée de La Poste est en effet venue animer à leur intention une séance à la fois instructive et récréative intitulée Du messager au facteur.

« Le programme de l’année prévoit de travailler avec les élèves sur les débuts de l’écriture, explique l’institutrice, c’est pourquoi j’ai choisi cette prestation au sein des différentes offres de mallettes pédagogiques proposées par le Musée de La Poste. » Au mur de la classe, auprès de la traditionnelle planisphère, une frise égrène les époques, de la préhistoire au XXIe siècle. Maîtresse, conférencière et écoliers s’y réfèreront à plusieurs reprises au cours de l’heure et demie qu’ils passeront ensemble. L’animation commence.

« Quand les hommes ont-ils commencé à écrire, à s’envoyer des messages, et sur quels supports ? », interroge Valeria Monaldi, la jeune conférencière. Les élèves ont déjà un peu travaillé le sujet avec leur professeure, beaucoup de doigts se lèvent. « Il y a des milliers d’années », « En Mésopotamie », « Sur des tablettes d’argile », « Avec des papyrus », répondent-ils. Vient ensuite la saga des messagers : courriers, postillons et leurs bottes, facteurs… Illustrée par des images projetées au tableau. Et appuyée par un livret-jeu permettant à chaque élève de cocher les informations reçues.

Le Moyen-Age, la « Rotula », la Poste aux chevaux, les étapes de l’aventure postale se succèdent. « Vous savez ce que le roi Louis XI a fait pour faciliter le transport des lettres ? », demande Valeria. « Des auberges de poste », se précipite une petite tête blonde. « C’est presque ça, ce sont des relais de poste », ajuste Valeria. Tous les moyens de transport du courrier sont aussi évoqués, tricycle, barque, skis, voiture… Autant de véhicules qui interpellent les enfants et suscitent de nombreux échanges avec leur maîtresse et la conférencière.

L’animation s’achève par un « atelier » de travaux manuels. Chaque élève rédige un message – aux parents, une copine… – sur une feuille de papier pliée ensuite telle une enveloppe. Après l’effervescence du début, l’atmosphère est plus studieuse. Les courriers écrits puis cachetés, la séance est levée. « C’était bien, enjoué, c’était positif », apprécie Patricia Serio. Les sourires des 23 écoliers confirment.

Rodolphe Pays

Pour en savoir plus sur les Mallettes pédagogiques du Musée de La Poste, joindre le service « Réservation » au 01 42 79 24 24 ou via l’adresse reservation.dnmp@laposte.fr.

Recevez les billets du blog par courriel :