Afficher le menu Masquer le menu

10e anniversaire de la Marianne du 14 Juillet Dessin de Eve Luquet, gravure de Claude Jumelet

Depuis 1989, les Français utilisent la « Marianne du Bicentenaire » pour affranchir leurcourrier. En 1995, Jacques Chirac est élu président de la République et pense à renouveler le timbre d’usage courant. En 1996, un concours est ouvert, pour la réalisation d’un nouveau timbre exprimant la République, à une trentaine de créateurs français familiers des techniques du timbre. Après sélection, le jury national retient la maquette d’Eve Luquet et ce choix est confirmé par le Président.

La date symbolique du 14 juillet est retenue pour le changement d’effigie du timbre d’usage courant. Il est mis en vente anticipée le 14 juillet à Paris et dans tous les chefs-lieux des départements français. Appelé la « Marianne du 14 Juillet », c’est le premier timbre d’usage courantcréé par une femme.

A l’exception des timbres imprimés aux Etats-Unis, pendant la Seconde Guerre mondiale, c’est le seul timbre-poste français à porter la devise de la République : « Liberté, Egalité, Fraternité ».

L’artiste Eve Luquet

Elle étudie le dessin et la gravure à l’Ecole Nationale des Beaux-arts, à Paris (atelier Jean-Marie Granier) et aussi les techniques de gravure dans différents ateliers (chez Attali). Elle commence par la gravure sur bois et se souvient volontiers de sa rencontre avec Jacques Jubert, dont elle admire la rigueur et les timbres, qui l’initie au burin. Cela la conduit à présenter ensuite un dossier au Service National des Timbres-Poste aujourd’hui Phi@aposte), à Paris : elle grave son premier timbre-poste en 1986 pour Andorre, « Sant Vicenç d’Enclar ». Elle réalise environ vingt-cinq timbres commémoratifset le timbre d’usage courant, en service entre 1997 et 2004, la « Marianne du 14 Juillet ».

JPEG - 79.2 ko
Eve Luquet dans son atelier

L’artiste Claude Jumelet

Elève de l’Ecole Estienne, il obtient son diplôme et la médaille de la Chambre de Commerce de Paris. Il grave des timbres-poste depuis 1967. Maître graveur à l’imprimerie des Timbres-Poste et des Valeurs Fiduciaires de Périgueux depuis cette date jusqu’en 2006. Il a réalisé à ce jour plus de 500 timbres ou gravures de timbres pour la France et divers pays étrangers.

Finalement, Jumelet réalise la gravure de trois timbres d’usage courant représentant la Marianne : en 1989, la « Marianne du Bicentenaire » de Louis Briat, qui lui vaut le prix spécial Philexfrance, en 1997 les 15 valeurs de la « Marianne du 14 juillet » d’Eve Luquet ainsi que la « Marianne des Français » dessinée par Thierry Lamouche, en 2005.

JPEG - 124.6 ko
Le graveur Claude Jumelet à l’ITVF

1 - 10e anniversaire de la Marianne du 14 juillet,

épreuve ORMAG, « bon à tirer », 28 février 1997. Dessinée par Eve Luquet et gravée par Claude Jumelet, cette « Marianne du 14 juillet »,a été émise le 14 juillet 1997. Cette épreuve ORMAG a été imprimée à plat en tailledouce traditionnelle à l’aide du poinçon original non encore cémenté.

Les signatures « Luquet » et « Jumelet » n’y figurent pas. En haut à gauche il est indiqué « après retouche ». Cette épreuve présente une empreinte du poinçon dans un état qui caractérise le type 1 : en particulier l’oreille gauche est intacte et l’étoile est « tachée », près des lettres « FRAN ». Le poinçon porte la mention « LA POSTE » en bas à gauche. Ce poinçon original donnera par transfert des poinçons de service sur lesquels seront gravées les valeurs de la série. La gravure est transférée sur la virole d’impression par l’intermédiaire d’une molette.

Les timbres ont été imprimés en taille-douce traditionnelle en feuilles de 100, en carnets de 10 et de 20, en roulettes, excepté ceux en carnets pour distributeur SAGEM, dont le transfert du poinçon de service utilisera une tout autre technique. Cette épreuve a été imprimée sur une presse ORMAG et porte la référence * ITVF EC* 706 (Imprimerie des Timbres-poste et des valeurs fiduciaires, Essai de couleurs, n° 706). Elle a été approuvée comme « bon à tirer » le 28 février 1997.

JPEG - 132 ko
10e anniversaire de la Marianne du 14 juillet. Epreuve ORMAG,
« bon à tirer », 28 février 1997 (Inv. 2003.169.1, Yv n° 3083)

2 - 10e anniversaire de la Marianne du 14 juillet.

Feuille de 10 carnets pour distributeur SAGEM « Bon à tirer », 2 septembre 1997. Dessinée par Eve Luquet, gravée par Claude Jumelet.

Dans cette présentation à la vente avec mention « LA POSTE » en bas à gauche, ce serala seule valeur (Timbre à validité permanente (TVP) rouge) qui présentera les caractéristiques du type 2 : oreille gauche « coupée » et étoile « retouchée », près deslettres « FRAN ». Le transfert du poinçon de service sur la virole d’impression de ces carnets utilisera une nouvelle technique déjà pratiquée avec la dernière émission de la Marianne du Bicentenaire, dessinée par Louis Briat. L’image encrée et essuyée de la gravure du poinçon de service au type 2 est copiée par une technique numérique autant de fois qu’il est nécessaire sur la virole d’impression. Lagravure est exécutée par une tête de diamant qui frappe l’acier. Il s’agit de la gravure électromécanique.

L’impression a lieu sur les mêmes presses taille-douce 6 couleurs (TD6), mais il manque dans ce rendu d’impression, la finesse et la netteté du trait du maître-graveur. Ce sera la seule valeur (TVP rouge) et dans cette seule présentation à la vente (carnet SAGEM) qui présentera ces particularités du type 2. Cette feuille n° 766799 a été imprimée le 1er septembre 1997 et le 7 précédent cette date indique que la feuille a été imprimée sur la presse taille-douce 6 couleurs n° 7 (TD6-7). Elle a été approuvée comme « bon à tirer » le 2 septembre 1997.

JPEG - 453.4 ko
10e anniversaire de la Marianne du 14 juillet.
Feuille de 10 carnets pour distributeur SAGEM « Bon à tirer », 2 septembre 1997. Dessinée par Eve Luquet, gravée par Claude Jumelet. (Inv. 2007.0.30, n° Yv 3085)

3 - 10e anniversaire de la Marianne du 14 juillet.

Epreuve d’atelier, « bon à tremper », 6 janvier 2001. Dessinée par Eve Luquet, gravée par Claude Jumelet. Ce timbre présente toutes les particularités du type 1 : oreille gauche intacte et étoile « tachée », près des lettres « JUM », mais toutes les mentions sont modifiées. En particulier en bas à gauche la nouvelle mention est « RF », République Française.

L’émission de cette Marianne du 14 juillet, dessinée par Eve Luquet, « RF » a lieu le 1er août 2001. Toutes les valeurs et toutes les présentations à la vente seront imprimées à l’aide de viroles gravées électro mécaniquement, donc au type 2. Elles ? Ils ne sont pas issus de ce poinçon.

Ce n’est qu’en 2003, le 9 octobre, que le carnet mixte Marianne de Luquet/Semeuse de Roty, pour raison technique semble-t-il, est imprimé avec une virole dont le transfert de la gravure a été obtenu par moletage mécanique en taille-douce traditionnelle. Esthétiquement on peut en apprécier la netteté et la finesse. Ce carnet sera émis en novembre 2003. Cette Marianne du 14 juillet « RF »-TVP (timbre à validité permanente) rouge sera la seule au type 1. Cette épreuve tirée sur presse à bras, est datée du 5 février 2001 et a été signée comme « bon à tremper » le 6 janvier 2001.

JPEG - 149.7 ko
10e anniversaire de la Marianne du 14 juillet.
Epreuve d’atelier, « bon à tremper », 6 janvier 2001. Dessinée par Eve Luquet, gravée par Claude Jumelet. (Inv. 2002.70.5, n° Yv 3417)

4 - 10e anniversaire de la Marianne du 14 juillet.

Feuille de roulettes, « bon à tirer », 22 juin 2001. Dessinée par Eve Luquet, gravée par Claude Jumelet. Le 1er août 2001 sera émis le timbre à validité permanente (TVP) rouge avec la mention « RF » en bas à gauche. Ensuite le 2 janvier 2002, à l’occasion du changement demonnaie, toute la série de différentes valeurs est émises en euros avec cette même mention.

Tous ces timbres, quelles qu’en soient la valeur et la présentation à la vente,présenteront les caractéristiques du type 2 : oreille gauche « coupée » et étoile « retouchée », sauf le TVP rouge du carnet mixte Marianne de Luquet/Semeuse de Roty. Nous avons choisi d’illustrer ce type 2 « RF » par cette magnifique feuille de roulettes n°272998, non dentelée verticalement, datée du 20 juin 2001, précédée du 7 qui indique que cette feuille a été imprimée sur la presse taille-douce 6 couleurs (TD6-7). En haut à droite, on peut remarquer les 2 traits, repaires utilisés pour la coupe verticaleen roulette. Le « bon à tirer » a été signé le 22 juin 2001.

JPEG - 512.3 ko
10e anniversaire de la Marianne du 14 juillet.
Feuille de 10 carnets pour distributeur SAGEM « Bon à tirer », 2 septembre 1997. Dessinée par Eve Luquet, gravée par Claude Jumelet. (Inv. 2007.0.30, n° Yv 3085)

Bibliographie :

JJ. RABINEAU, Encart de philatélie contemporaine, Marianne du 14 Juillet, octobre 2001.

Bulletin Marianne, Cercle des Amis de Marianne Sources consultables à la bibliothèque du Musée, sur rendez-vous.

Sites internet :

Cercle des Amis de Marianne :
http://amisdemarianne.free.fr

www.eve-luquet.com

Remerciements à Jean-Jacques RABINEAU, président du Cercle des Amis de Marianne